Les partis, l’omelette électorale et l’assiette de sushis…

sushis_1_separ
.
Plus j’écoute les politiciens français, et plus je me rends compte qu’ils sont enfermés dans des frontières idéologiques dramatiquement étroites et dépassées. Ils sont prisonniers “d’images mentales” qui bloquent non seulement leur petits cerveaux partisans, mais surtout la vie politique française toute entière. Avec les partis, c’est tout ou rien : vous devez prendre toutes leurs mesures et toutes leurs promesses — en bloc, avec interdiction de panacher. Et si vous avez le malheur de penser qu’une mesure d’un autre parti est excellente (et juste cette mesure-là), eh bien vous l’avez dans le baba. C’est ça le régime des partis en France : ils s’enferment sur leurs propositions militantes, bloquent l’offre politique depuis des décennies et vous emmènent de force là où vous ne voulez pas aller. Si vous votez pour eux— ne serait-ce que parce que leur candidat vous semble le meilleur — eh bien ils vous appliqueront de force la totalité de leurs promesses partisanes — même si vous trouvez qu’une bonne moitié est totalement débile et que ça plantera la France… Mais quand comprendront-ils enfin qu’ils sont là — non pas pour plaire à leur base militante — mais pour servir la France ? et répondre aux aspirations de tous les Français. J’y ai pensé après avoir dîné dans un restaurant japonais et en voyant surtout Marine Le Pen s’envoler dans les sondages. Mais j’y reviendrai plus loin dans ce post… Continue reading

Le “vote de confiance” ce ne sont pas les députés, mais le Peuple souverain qui doit le donner !

homme-providentiel
.
Depuis des mois, les médias nous parlent inlassablement du retour (différé puis imminent) de Sarkozy — ou de la candidature de tel autre à la tête d’un parti, d’une primaire ou d’une élection Présidentielle anticipée… Comme toujours avec les journalistes, c’est avant tout une question de casting — car ni les uns ni les autres n’ont évidemment le moindre programme crédible de sortie de crise. S’il suffisait de l’arrivée d’un “homme providentiel” pour tout régler, ça se saurait et tout serait évidemment très simple. Mais le pays est ruiné, les Français n’ont plus confiance dans leur classe politique et ils doutent même désormais de l’intégrité de leurs Parlementaires (donc de la démocratie représentative elle-même)… Alors un “homme providentiel”, bon, pourquoi pas. Mais arrivant sur un champ de ruine financier, fiscal et social, il fera quoi d’après vous ? Pas évident. Je crois qu’il n’y a qu’un seul moyen d’en sortir, mais si on l’évoque on est très mal vu… Il parait que c’est faire du “populisme” et risquer la “dictature populaire” !

Continue reading

État Islamique : il faut appeler un chat un chat et un scorpion un scorpion

scorpion2
.
Pour le cas où vous seriez passés à côté de cette grande date historique, je vous rappelle qu’une grande Conférence internationale sur la paix et la sécurité en Irak s’est tenue aujourd’hui à Paris le 15 septembre 2014. Hollande ayant annoncé solennellement qu’il n’y avait «pas de temps à perdre», elle devait donc marquer le début de la destruction rapide des terroristes djihadistes qui ont plongé l’Irak dans le chaos que l’on sait. Les participants à la Conférence réunie au Quai d’Orsay – une trentaine de pays – ont donc discuté, et discuté, puis encore discuté pour savoir comment détruire le plus rapidement l’État Islamique. Et finalement ils ont décidé une mesure d’une rare violence que même moi je n’osais pas imaginer … Continue reading

Otages : forcément, l’un des deux ment comme un arracheur de dents…

obama-rancon-otages-hollande2
… Tiens ça me rappelle quelque chose cette formule “d’arracheur de dents” et cette histoire de dents
Continue reading

La France gouvernée par des Shadocks

baignoire1
.
Il y a deux sortes d’hommes politiques… Les bons, et les mauvais. Le problème avec les Français est que — chaque fois qu’ils ont eu à choisir — ils ont voté pour les plus mauvais. Ils auraient pu choisir des systèmes souples, efficaces, décentralisés, privilégiant la liberté ; ils ont préféré subventionner l’inverse : l’Étatisme et sa rigidité, le centralisme jacobin et la bureaucratie dépensière et ruineuse. Continue reading

La trajectoire du quinquennat ? mais, ma parole, c’est exactement celle du Titanic !

Hollance_iceberg
.
Le 5 septembre — en plein Sommet de l’OTAN — François Hollande a cru bon de commenter le livre de son ex-compagne, Valérie Trierweiler. Ce n’était évidemment ni le lieu ni le moment, et ce fut donc un moment dégradant et pathétique pour lui, mais surtout humiliant pour tous les Français. Depuis les coups n’arrêtent pas de pleuvoir : une popularité en chute libre, une affaire Thévenoud dévastatrice, des déficits qui s’alourdissent, un ministre des Finances incapable de trouver 21 Md€ d’économies, un rappel à l’ordre cinglant de Bruxelles qui demande des “mesures de redressement crédibles”, une dette qui approche les 2000 Mds€, un chômage qui explose, une confiance de l’opinion qui s’écroule… Même Attali — qu’on ne peut pas suspecter d’être un facho d’extrême droite faisant du “Hollande bashing — pense que “la France en route vers la faillite”… Bref, on se demande à la fois comment la France va survivre à ce désastre, et comment — jusqu’en 2017 — il va pouvoir tenir l’interminable trajectoire quinquennale ! Continue reading

J. Attali : “La France en route vers la faillite et la ruine de ses habitants si …“

Hollande_tvb2
.

Très intéressant ce texte de Jacques Attali … Continue reading

Pendant que le pays coule, ils règlent leurs petits comptes indécents et humilient la France

classe-politique-gallica2
.
Julie Gayet, Valérie Trierweiler, Thomas Thévenoud, Aquilino Morelle, Montebourg & Filippetti … etc

Le destin de la France, ils s’en moquent complètement. Seules leurs petites affaires de cœur, de pouvoir ou de fric les intéressent et passionnent les médias. Continue reading

Ecosse : ah ces maudites consultations qui osent donner la parole aux Peuples !

ecosse
.
Le référendum sur l’indépendance de l’Écosse aura lieu le 18 septembre… l’Écosse deviendra alors peut-être indépendance et même, qui sait, un nouvel État indépendant membre de la très grande et très démocratique Union Européenne. Pour l’instant les deux camps s’affrontent (même Mick Jagger et Paul McCartney s’en mêlent) car cette consultation risque de créer un dangereux précédent démocratique en Europe : vous vous rendez compte s’il faut maintenant se mettre à écouter ce que disent les Peuples souverains ? Mais où va-t-on mon bon Monsieur ? Quand les Peuples votent, les dirigeants — qui sont comme vous le savez de “grands démocrates” — ne savent plus quelles formules inventer pour désamorcer la bombe démocratique et échapper à la sanction populaire : d’abord ils essayent de créer la panique en stigmatisant une dangereuse sécession ; ensuite – voyant que la menace ne suffit pas – ils essayent de roucouler plus tendrement en faisant appel avec émotion à la solidarité de la grande famille qui, si elle se séparait, déchirerait leur coeur ; enfin, s’ils perdent, ils essayeront d’en réduire les conséquences pour en diminuer l’incidence… Bref, leur embarras m’amuse, ne serait-ce que sur le strict plan rhétorique. Petit florilège et retour en arrière sur quelques référendums et consultations populaires récentes… Continue reading

Économies : les stupéfiantes pirouettes verbales et simagrées budgétaires de Michel Sapin

Sapin_pirouettes
.
Il y a quelques jours à peine, le 3 septembre, Michel Sapin le Ministre dit des Finances nous annonçait qu’en raison de la faiblesse de l’inflation (sic), il ne pourrait pas tenir l’objectif de 21Md€ d’économies en 2015 (sur les 50 Md€ prévus sur 2015-2017). On “ne peut pas avoir” nous disait-il alors, “les mêmes objectifs avec une inflation qui devient très faible” … Aujourd’hui — revenant sur ses propos déjà stupéfiants — il nous assure qu’il ira désormais jusqu’au bout de l’objectif de 50 milliards d’économies prévues à commencer par les 21 milliards prévus en 2015 …

La logique économique et verbale de Michel Sapin est évidemment devenue impossible à suivre sans une forte prescription de Doliprane. Et toutes ses pirouettes argumentaires prêteraient à rire si elles n’étaient pas aussi graves pour la France qui vient de se voir durement rappelée à l’ordre par Bruxelles.

Continue reading

Le préfet de police agressé : non mais que fait la Police ?

prefet-police-agression
.
Samedi dernier, lors d’un déplacement à Montmartre, le Préfet de police Bernard Boucault, et Jacques Meric le patron de la sécurité publique de l’agglomération parisienne, ont été agressés par des voyous qui leur ont distribué gifles, coups de poing et coups de pieds ! Stupéfaction dans le petit monde de la haute fonction publique qui, ahuri, découvre soudain le monde réel dans lequel vivent les Français ! Les citoyens modestes des quartiers sont de plus en plus fréquemment agressés verbalement ou physiquement dans l’indifférence totale des Pouvoir publics. Mais ce qui est nouveau cette fois — et assez plaisant je dois dire — c’est que ce soit un représentant de l’État — le Préfet de police lui-même et en uniforme de surcroît — qui ait été attaqué. Et pan sur le museau ! Coupés de la vie réelle, les politiques habitués à vivre “hors sol” découvrent tout à coup la violence que vivent les citoyens et les “sans-dents” dans leur vie quotidienne. Divine surprise : la réalité leur explose à la figure. Et du coup je fais une proposition très simple :

Continue reading

“L’extrême-droite aux portes du pouvoir” ? Ah bon ? Et les oies du Capitole n’ont pas crié ?

oies_capitole-B
.
”Nous devons agir autrement” a déclaré Manuel Valls le 7 septembre à Bologne, car “l’extrême droite et Marine Le Pen sont aux portes du pouvoir !” C’est effectivement un constat terrifiant et effrayant — mais à qui la faute ? Il n’a vraiment rien vu venir ? Sincèrement, il découvre la lune ?
Continue reading

Un petit trot charmant…

biches
© kingmel99
.
Cliquer ici

Le discrédit sans précédent qui frappe la classe politique est peut-être une chance inespérée pour les libéraux !

Nid-Frelon-2
[Nid de frelons Étatique]

Tous les jours désormais on a une nouvelle “affaire” de ministres qu’on congédie pour malversation ou fraude — ou de dérisoires révélations “people” dignes de Gala ou Closer… La France s’enfonce dans une crise économique, sociale et financière sans précédent, la République doute d’elle-même et l’État est ruiné. Et de quoi entretient-on les citoyens : d’expressions pathétiques comme les “sans-dents” qui fait désormais la une de tous les médias… Comble de l’inimaginable sous de Gaulle, le Président choisit un Sommet de l’OTAN pour évoquer publiquement, devant la presse internationale, ses petites affaires de couple avec une de ses ex. Les sondages s’accumulent qui révèlent un discrédit terrifiant de toute la classe dirigeante, et un effondrement abyssal de la côte du Président (13% seulement d’opinions favorables) ; les ministres éjectés règlent les uns après les autres leurs comptes minables en publiant des pamphlets vengeurs et incendiaires… Effarés, les commentateurs se demandent s’il convient de parler de fin de règne ou de crise du pouvoir ou encore de crise de régime…

Paradoxalement, je pense que cette déconfiture du pouvoir est une excellente chose et une providence pour les libéraux ! Presque une “divine surprise” comme disait l’autre, en des temps éloignés mais qui sentaient déjà très mauvais pour la République. Alors réjouissons-nous.

Continue reading

J’ai reçu une belle carte de Barcelone…

estel-ferit_1
.
Ce que j’aime bien avec Sabrina, c’est que lorsqu’elle va à Barcelone, elle ne m’envoie pas seulement une carte postale, mais également le making of de la carte envoyée …
Continue reading

Trierweiler, Thévenoud…. pendant la crise, le cirque politique continue !

thevenoud_inapte
.
Décidément — comme toujours dans les moments difficiles où il faudrait redevenir sérieux et régler les problèmes vitaux pour le pays — les dirigeants Français barbottent dans le dérisoire, le futile et l’insignifiant. On nous amuse avec la valse des ministres et les remaniements à répétition, et les médias nous distraient avec les confessions d’ex-maitresses Présidentielles, etc. Bref, pendant la crise, les politiciens continuent de nous infliger le triste spectacle de leur danse du ventre : ce ne sont même plus des intermittents du spectacle mais des permanents d’une tragique farce politique. Le dernier épisode en date est la démission de Thomas Thévenoud, le très éphémère secrétaire d’Etat au Commerce extérieur… Et du coup tout le monde parle de lui, et oublie la catastrophe du commerce extérieur !

Continue reading

Mais si Mr Sapin, vous devez impérativement les faire ces 50 Mds d’économies !

Sapin-inflation
.
Ça y est, Michel Sapin — notre ministre dit des Finances — vient de l’avouer : il ne tiendra pas l’objectif de 21Md€ d’économies sur les dépense publique en 2015 (sur les 50 Md€ prévus sur 2015-2017). Et pourquoi donc ? Tout simplement — nous dit-il — parce qu’on “ne peut pas avoir les mêmes objectifs avec une inflation qui devient très faible”… Et hop, ça passe dans les médias comme une lettre à la poste. Les gens ont écouté vaguement, ils n’ont pas compris mais ils s’inclinent : le ministre des Finances a dit qu’il ne tiendra pas l’objectif annoncé solennellement par le Premier ministre devant le Parlement, pas de problème : tiens si on parlait plutôt du livre de Mme Trierweiler qui passionne les médias parce que ça leur permet de ne pas parler de ce qui éviterait à la France de continuer à sombrer… Continue reading

Radier les chômeurs — ou dynamiter Pôle emploi ?

chomage_explosions_jeunes2
.
Rebsamen, le ministre dit du Travail , a enfin trouvé la solution au problème du chômage : il vient de demander à Pôle emploi de “renforcer les contrôles pour vérifier que les gens cherchent bien un emploi”. Cela parait du simple bon sens (“chercher un emploi” étant la moindre des choses quand on se présente comme “demandeur d’emploi”). Mais que ce soit un ministre PS, ancien de la Ligue Communiste Révolutionnaire qui le propose, c’est évidemment plutôt assez amusant. Surtout quand on se rappelle les hurlement de la Gauche à l’époque où la Droite envisageait de le faire… Continue reading

Et si l’Afrique était beaucoup plus grande qu’on ne l’imagine ?

Afrique_A
.

Ebola et les conflits du Moyen-orient remettent malheureusement ce continent sur le devant de la scène mais certains ont encore beaucoup de mal à se représenter les vraies proportions de l’Afrique. À l’époque, Kai Krause avait publié une carte très intéressante (ci-dessus), suggérant sa taille réelle rapportée aux autres continents ou pays. The Economist avait encore affiné les données avec une autre carte (voir plus bas). Dans les deux cas, la taille réelle de l’Afrique apparait très éloignée de celle à laquelle nous ont habitué les projections de Mercator de 1569. L’Afrique est vraiment beaucoup, beaucoup plus grande qu’on ne l’imagine en regardant les cartes classiques — ou même celles de Google qui utilise encore la vieille projection de Mercator…
Continue reading

Austérité : qui sera finalement le dindon de la farce ? ou la poule plumée ?

poule_bbr2
.
Je reviens juste quelques instants sur la grande farce politique et cette tragi-comédie économique qu’est la non-diminution des dépenses publiques et des déficits budgétaires… Pour repousser sans cesse l’échéance du redressement d’un État-providence en faillite et au bord du dépôt de bilan, Valls rejette ce qu’il appelle “l’austérité” (qu’on ne lui demande d’ailleurs même pas : on exige juste de la rigueur et de la discipline budgétaire). Mais comme il sait que les Français sont terrifiés par le mot “austérité”, il l’agite comme un chiffon rouge pour ne rien faire et reporter sans cesse le redressement à une date ultérieure. Ce qu’il ne dit pas, c’est que cette “austérité” maudite, il l’inflige aux Français qu’il matraque fiscalement, alors qu’il ne l’accepte jamais pour l’État qui refuse obstinément à se serrer la ceinture. Alors quand on refuse de réduire le poids de l’État, que reste-t-il pour continuer à aligner les ardoises ? C’est simple : il reste l’impôt, l’emprunt, et … la réduction des prestations. Et dans tous les cas ça va faire mal.

Continue reading

Les Français n’ont vraiment pas de chance d’avoir les hommes politiques qu’ils ont !

hollande_voiture_pluie
.
Hier, c’était Emmanuel Macron qui suggérait que les 35 heures n’étaient peut être pas la meilleure idée que la France ait pu avoir : aussitôt contré par Matignon qui en a réaffirmé le maintien solennel et stupide. Ce matin, c’était Claude Bartolone, le Président de l’Assemblée Nationale, qui prévenait dans Libé qu’il ne fallait rien changer dans la France qui s’effondre: «On ne touche pas aux totems du progrès social» a-t-il lancé comme des boules de naphtaline. Cet après midi, à l’université d’été du PS, c’était au tour de Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, de multiplier les sorties hallucinantes contre Angela Merkel et les âneries idéologiques contre “le social libéralisme”, qui, nous dit-il, “n’est ni notre langage, ni notre culture, ni notre tradition”. Pathétique au moment où on a 5,4 millions de chômeurs ! Au même moment, sur Twitter, je lisais cette volée de tweets d’Olivier Rimmel qui m’ont réjouit et fait rêver — quelques secondes — à ce que pourrait devenir la France — en quelques mois à peine — si on virait tout les incapables qui la gangrènent et la plombent par une idéologie d’un autre âge. Continue reading

La crise ? Mais quelle crise ? La n°4, ou la n°6, ou bien la n°9 ?

crise-alarme
.

Les politiques parlent toujours de “la” crise — pour nous expliquer comment ils l’ont magnifiquement gérée, ou pourquoi elle les empêche d’obtenir les magnifiques résultats promis. Ce qu’ils ne voient pas c’est que l’arbre de la crise cache la forêt des crises – crises au pluriel. Et le problème — puisqu’ils ne les ont pas réglées au fur et à mesure — c’est que toutes ces crises se sont accumulées et vont toutes nous exploser à la figure en même temps dans les mois qui viennent. C’est ce qui arrive quand on met la poussière sous le tapis !

Continue reading

Réduire les déficits publics et le poids de l’État ? Mais vous n’y pensez pas !

Aujourd’hui 28 août, devant la Conférence des Ambassadeurs réunie à l’Élysée, François Hollande a annoncé qu’il demanderait lors du Conseil européen à Bruxelles qui doit se tenir après-demain, la tenue “dans les meilleurs délais”, d’un sommet de la zone euro…

reduc-deficits_A
Continue reading

Ils me font pouffer de rire avec leurs commentaires sur Emmanuel Macron !

macron_1
.
Les médias et les commentateurs politiques me font vraiment pouffer de rire. À peine Emmanuel Macron a-t-il été nommé à l’Économie, qu’ils nous bassinent avec le fait qu’il a été ”banquier d’affaires chez Rothschild”… La belle affaire ! Cela fait évidemment hurler la Gauche préhistorique, mais cela n’a strictement aucune importance. Car la seule question qui compte est : comment imaginer que tous les idéologues socialistes qui peuplent ce Gouvernement vont tout à coup admettre que le tout-État c’est fini, que les politiques keynésiennes sont devenues intenables, que l’État obèse et omniprésent doit faire une cure d’amaigrissement, se mettre à la diète et revoir toutes ses missions sous peine d’entrainer toute la société dans sa chute. Vous imaginez tous ces ministres socialistes annoncer qu’ils renoncent à leurs dépenses et vont tailler dans les missions de l’État ? On n’en prend pas le chemin.

Continue reading

[REPLAY] Pourquoi le “Darwinisme économique” de Hollande et Emmanuel Macron ne marchera pas !

dinosaure_holl

En bon idéologue, Hollande est persuadé que les dinosaures, qui courraient au bord des falaises, se voyaient pousser des ailes au moment où ils allaient être précipités dans le vide. Forcément, les meilleurs doivent survivre — et donc en premier lieu les socialistes puisqu’ils veulent le bien du Peuple et qu’ils sont la garantie joyeuse de lendemains qui chantent… Le Marxisme ne l’avait pas prévu, mais pour les adeptes de la théorie de l’Évolution, la nature doit faire pousser des ailes aux dinosaures périmés au moment où ils risquent de disparaître.

Pour Hollande c’est pareil : avant que tous les clignotants ne passent au rouge, il était profondément socialiste, (rappelez-vous le discours du Bourget et “mon ennemi c’est la finance”)… Maintenant il est résolument “social démocrate”: “regardez mes pattes, je suis souris” nous avait-il dit. Puis, voyant la déroute annoncée : “regardez mes ailes, je suis oiseau !” Le problème, évidemment, c’est que le Darwinisme et la théorie de l’Évolution, ça ne marche pas en économie ! L’arrivée d’Emmanuel Macron n’y changera rien. Valls continue de rejeter la rigueur — qu’il s’obstine à appeler “austérité”. Ils refuseront de diminuer les dépenses qu’ils financeront par le déficit et la dette. Et la France s’écroulera. Aussi simple que ça. Continue reading

[REPLAY] La folle journée où Pierre Gattaz a été renversé !

gattaz_A
.
L’Université d’été du MEDEF s’est déroulée fin août sur le thème ”Une France qui gagne dans un monde qui bouge” (sic). Si le Medef se bougeait et si la France gagnait, ça se saurait évidemment. Mais bon, ces rencontres sont toujours l’occasion pour le Premier ministre de faire de beaux discours : il vient, il rappelle combien “il aime les entreprises” et il repart … Rien ne change : le chômage continue de monter et à désespérer les Français. Mais, quelques semaines plus tard, les équipes du MEDEF nous expliquent sans rire que la suppression d’un ou deux jours fériés permettra de vider Pôle emploi de ses 5 millions de chômeurs… Heureusement, les révolutions n’arrivent jamais là où on les attend. Alors faisons un rêve : fin 2014, deux mois à peine après la nomination d’Emmanuel Macron à l’économie, un homme impatient décide de prendre le pouvoir — non pas à l’Elysée mais au MEDEF, la fameuse organisation patronale connue pour son inefficacité et sa redoutable inertie économique. Continue reading

Pourquoi le départ de Montebourg — et le dernier remaniement — n’ont strictement aucun intérêt

french-cancan
.
Le problème avec ce remaniement — ce French cancan politicien vulgaire et dérisoire censé émoustiller le public et les médias, toujours avides de voir les petits dessous affligeants de la République socialiste et les ragots de couloirs Elyséens ou ministériels — c’est qu’il est non seulement dérisoire (démissionner tout un Gouvernement pour virer deux olibrius, vraiment ?) et surtout totalement inutile : il ne règlera rien et rien ne changera parce que les moteurs de l’idéologie socialiste continueront de tourner à plein régime.

Continue reading

%d bloggers like this: