“Comment allez-vous” ou “How do you do” ?

Incroyable le nombre de gens qui tous les matins me demandent comment ça va. C’est le grand truc en France. Peuvent pas vous rencontrer sans vous demander comment ça va ; avec un point d’interrogation et une insistance qui en fait une vraie question. Alors qu’il faudrait précisément ne pas le demander mais au contraire le dire comme les anglais le font, très vite, discrètement ; avec juste une formule n’appellant pas de réponse. Moi je leur dit “bonjour” et ne leur demande jamais comment ils vont, parce que je trouve que c’est indiscret et totalement déplacé. Mais bon, c’est comme ça.

Je préfère de loin la formule des anglais : ils vous demandent effectivement How do you do mais ils n’attendent pas de réponse. Vous n’êtes pas supposé répondre mais renvoyer immédiatement, comme un boomerang, un même “how do you do”. L’avantage c’est que les deux demandes s’annulent en plein milieu et que personne n’a le temps de répondre. La classe. Alors qu’en France c’est la poisse : faut répondre. Ils vous laissent même le temps de répondre les vaches !

Bon, tout ça pour dire que ma réponse à la question c’est : “San Sebastian, Andrea Mantégna, c. 1506, Oil on canvas, 213 x 95 cm, Galleria Franchetti, Ca’ d’Oro, Venice”.
Voilà, ma réponse. Et comme ça c’est clair. Moi, si jamais je croisais un jour Saint Sébastian dans la rue ou au bureau, jamais je n’oserais lui demander “comment ça va” !

Mort de fatigue
“Accompagnant Alzheimer”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: