Quand je pense aux marcheurs de Compostelle…

walk.jpg Quand je pense aux pélerins qui dans la poussière de juillet marchent en ce moment sur les chemins de Compostelle ; quand je pense à tous ceux qui mettent leurs pas dans les pas de ceux qui, depuis le moyen-âge, accomplissent cette marche symbolique parce qu’ils ont compris qu’elle était une métaphore de l’aventure de l’âme elle-même ; quand je pense à tous ces pas dont le but est de décanter l’âme et la vie elle-mêmes, comme si le soleil ayant tourné qu’un quart de tour n’éclairait plus les mêmes réalités ni les mêmes certitudes ; quand je pense à ces marcheurs qui ont le ciel et la voie lactée sous la semelle de leurs chaussures….. et quand je vois ces touristes américains qui se multiplient actuellement dans les rues de Paris avec leurs engins électriques, j’ai envie de hurler ! Nous vivons une époque pathétique, et assurément la fin d’une civilisation. Tragique.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: