Non, le conservateur du Musée Rodin n’est pas mort !

crs.gif ça y est, c’est fait, le conservateur du Musée Rodin a enfin coupé les branches qui menaçaient de faire tomber le vieux mur… (voir post de juin). Il aura tout de même fallu plus d’un an, plusieurs lettres et plusieurs mails, mais voilà, victoire, c’est gagné. Comme quoi quand on mord fort – et surtout longtemps – ils finissent par lâcher ! Cela me rappelle l’épisode de la compagnie républicaine de sécurité au Luxembourg il y a deux mois. Il y avait carrément, devant l’entrée du jardin, une quinzaine de camions de CRS juste sur l’arrêt du bus (l’arrêt de mon bus !). Je dis au CRS de base: “c’est trop pas bien ce que vous faites, vous devriez donner l’exemple !”. Et lui : “pas mon problème, vous n’avez qu’à le dire au chef là bas dans la première voiture”. Je vais donc taper à la vitre de l’officier (moi forcément pas peur car moi grand chevalier courageux et intrépide!) et le gaillard se déplie de sa voiture en rangeant les cartes qu’il avait sur les genoux. Je m’attendais à ce qu’il me dise “Allez vous faire foutre”, et il me dit très poliment : “vous avez tout à fait raison, monsieur, nous ne devrions pas être là – Je vais demander à la CRS de reculer”. Et talkie-walkie et brooom brooum brooum et les moteurs qui se mettent en marche, et toute la CRS qui recule ! Pas génial ça ! Et maman et moi nous sommes montés dans le bus comme si de rien était. Merci mon brave !

Quand le conservateur du Musée Rodin faisait la sourde oreille

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: