Et pendant ce temps là nos hommes politiques parlent…

teresa.jpg Bon, au risque de passer pour nunuche dans ce Blog, je veux tout de même dire un mot sur mère Teresa de Calcutta, béatifiée avant-hier par Jean-Paul II. Elle aidait les pauvres en vivant parmi eux. Elle avait du respect pour l’individu, pour sa valeur propre et sa dignité. Les plus solitaires, les plus misérables, les indigents, les mourants de faim, les lépreux abandonnés étaient reçus par elle et sont encore reçus par ses sœurs avec une compassion simple, chaleureuse dépourvue de consescendance, inspirée uniquement par la révérence pour le Christ présent dans l’homme. Sa voix, son humilité, son physique courbé sont connus de millions d’hommes dans le monde entier. Elle rayonnait d’une foi inébranlable, d’un espoir invincible, et d’une charité extraordinaire. Combien d’hommes politiques – allez, je compte large, disons depuis une trentaine d’année – combien lui arrivent au tiers du quart de sa cheville ? Aucun ! Ces êtres là nous font cruellement défaut ! Voilà c’est dit !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: