Le télé-travail et la bilocation de Saint Antoine de Padoue…

stefano_di_giovanni.jpg

On raconte qu’en 1226, alors qu’il célébrait la messe du jeudi saint dans une cathédrale des environs de Limoges, saint Antoine se rappela avoir promis de célébrer une autre messe, à la même heure, dans un autre monastère de cette ville. S’étant agenouillé devant l’autel, il demeura alors immobile pendant quelques minutes et hop, à ce moment précis, les frères du monastère en question le virent prier dans leur chapelle et disparaître tout de suite après ! Il s’agit, parait-il, d’un épisode de bilocation classique où le sujet, par un effort de volonté intense, investit un autre corps lui aussi apparemment physique pour se rendre dans un autre lieu et y accomplir une action déterminée.

Pourquoi est ce que je vous raconte cette histoire en janvier 2004 ? Parce que j’aimerais bien pouvoir m’occuper de ma mère qui ne va pas bien (Alzheimer). Et il faudrait justement que je sois capable de cet exercice banal de “bilocation” classique /strong>comme ils disent, pour continuer à bosser et reater auprès d’elle. Mais j’ai beau essayer de me concentrer… rien n’y fait, ça ne marche pas : bilocation, rien du tout, je reste scotché à mon bureau alors que ma mère a besoin de moi à son domicile où elle ne peut plus rester seule !

Je vais demander à ma Directrice qu’elle m’autorise à faire du télé-travail. Peut-être elle acceptera ? Et ce sera plus efficace que d’attendre que l’esprit saint me tombe sur la tête (1).

Pour ne pas mourir idiot : Saint Antoine c’est le type à gauche sur le panneau en bois peint par Stefano di Giovanni, dit Sassetta, 1392-1450 : La Vierge et l’Enfant entourés de six anges; Saint Antoine de Padoue; Saint Jean l’Evangéliste. Musée du Louvre.


(1) Le contrat de télétravail a finalement été signé le 1er avril : merci Françoise, merci Vincent, merci Jean-Martin, merci Christophe, merci Benoit, merci Jean-Charles…

Travailler à distance ne signifie pas qu’on échappe aux contingences, aux problèmes et aux incompréhensions de la “vie de bureau”…

One response to “Le télé-travail et la bilocation de Saint Antoine de Padoue…

  1. reinedespommes

    Ne crois tu pas que tu fais un acte bien plus admirable et surtout bien plus noble ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s