Les fleurs en soins palliatifs …

fleurs_chirurgie2.jpg > Maman me tue : elle ne supporte pas de voir une fleur abîmée ou cassée. Alors elle passe des matinées entières à faire de la chirurgie lourde sur la table de la cuisine, avec des ciseaux, des rouleaux de scotch et des bouts d’allumettes pour faire des petites attelles en bois à l’endroit de la fracture … Et hop, les fleurs se retrouvent à nouveau avec leurs copines dans des vases. Au début ça m’ennervait un maximum. Surtout qu’il lui arrivait de le faire avec de minuscules fleurs qui rendaient l’opération extrêmement délicate et longue. Mais maintenant, je dois me rendre à l’évidence : les fleurs sauvées ont l’air parfaitement heureuses et durent encore plusieurs semaines après l’accident. Je retiens cette belle leçon de soins palliatifs !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: