La mauvaise monnaie chasse toujours la bonne

etourneauxx.gif Comme vous n’avez peut-être pas accès à l’intranet de la BN, je continue de vous tenir informés de la grande épopée des étourneaux du jardin de la bibliothèque François Mitterrand. Si vous avez suivi l’épisode précédent (24 janvier 2004 – “Va y avoir du rififi dans les rues de Paris !”), vous savez que nous en étions à 25 000 étourneaux qui, après le passage des fauconniers en janvier, auraient quitté définitivement le jardin. Manque de pot, ils auraient en partant laissé la place à 900 pigeons ramiers qui continueraient à foutre la merde dans le jardin en chiant leurs déjections et en torpillant la bio-diversité du site ! C’est le communiqué de la BN qui le dit, pas moi qui trouve plutôt sympathiques les étourneaux et les pigeons ramiers, mais bon, à la BnF ils n’aiment pas ça et aujourd’hui (25 février) la brigade infernale composée du faucon Lanier et des trois buses de Harris a encore du intervenir à la tombée de la nuit pour les mettre en fuite…

C’était “Attendez-vous à savoir”, la chronique régulière de Geneviève Tabouis, notre correspondante permanente sur le site François Mitterrand.

Va y avoir du rififi dans les rues de Paris
Les étourneaux sont de retour à la BNF

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: