“Le jour n’est pas plus pur que le fond de mon coeur…”

>ciel_dome.jpg Décidément les grands ciels au-dessus du Dôme des Invalides me sidéreront toujours. Hier soir soir, en rentrant d’une journée de bureau d’une bétise crasse, j’ai encore eu un choc devant cette immensité bleue pommelée. Comme ils allument les réverbères trop tôt, le contraste des lumières est magnifique. Des bandes d’étourneaux se poursuivent, mais le temps que je sorte mon appareil de ma poche, ils sont déjà passés. Je suis toujours un peu en retard et ils ne sont pas sur la photo. Mais j’ai encore pendant longtemps leur piaillement dans l’oreille.
.
Autres bouts de ciels …
Le ciel comme … issue de secours !
J’habiterais bien tout là haut, sur ce petit balcon dans le ciel…
Penser à mettre le ciel dans une enveloppe
L’art quand il nous tombe directement du ciel
Qu’est ce qui nous ouvre le ciel
A riveder le stelle…
Il faut que le hasard renverse la fourmi…
Le ciel dans le caniveau
Regarder le ciel en bas…
J’aime les nuages qui passent

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: