Ces hôtels où tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté

virginie.jpg Contrairement à moi qui ne peux désormais plus guère sortir de ma niche, Virginie et Renaud voyagent beaucoup. À chacun de leurs déplacements au bout du monde ou dans la proche banlieue de l’europe, ils chapardent les beaux papiers à entête des palaces dans lesquels ils descendent et me les envoient avec une constance étonnante. J’en ai maintenant une collection impressionnante et pourrais presque ouvrir une papeterie internationale. Alors que je ne sors plus guère de mon arrondissement, je peux continuer à faire croire à quelques destinataires que je suis à Prague, Budapest, Valparaiso ou Dublin… Les papiers et enveloppes que je reçois ce soir sont particulièrement beaux : au regard (magnifiques velins d’une blancheur malarméenne) et au toucher (très agréable impression de sentir, sous la caresse du pouce, le relief élégant du petit arbre des Four Seasons. Renaud et Virigine, merci pour votre fidélité ! (vous ai-je dit que ma petite nièce travaillait ici au George V ?)

Et pardon de vous faire commettre ces petits larcins. Je témoignerai que vous n’êtes pas des voleurs de poules et vous ne recevrez donc pas le châtiment que Dante leur réserve ! (voir post précédent).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: