Un surplace de plus en plus immobile…

oiseau_trailor2
.
Des journées entières à protéger maman contre cette sale maladie d’alzheimer que je ne suis pas en mesure d’empêcher… Je me tiens à sa verticale, immobile dans les airs, comme ces oiseaux qui se soutiennent sur place par un très infime et quasi imperceptible mouvement d’aile… Je me rends compte que je deviens tellement immobile à force d’être attentif à la moindre évolution que je ne sais même plus si un jour je pourrai recommencer à battre des ailes comme avant… A quoi auront servi toutes ces journées d’immobilité et toutes ces années d’attention quand les ailes se replieront ? The answer is blowing in the wind comme disait Bob Zimmerman.

Oiseau en vol, peinture de Bill Traylor

J’aurais l’air de quoi si j’étais un oiseau ?
Mon autoportrait en petit singe enchaîné…
Immobilité et méditation…
Quelle est la durée de vie des oiseaux ?

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: