Si c’est mon ombre qui décide maintenant, où est qu’on va


Aujourd’hui, je me suis rendu compte d’un truc plutôt bizarre : ce matin mon ombre était dans mon dos, genre plutôt discrête, enfin pas emmerdante. Mais cet après-midi, elle était passée devant et je me traînais carrément derrière elle. En fait j’ai eu de la peine à la suivre. Je me suis donc arrêté, ai regardé mes pieds et j’ai vu le moment où elle allait me dire : “alors tu te grouilles ou quoi ?”. C’était la première fois que je sentais que je me traînais derrière elle et que je la suivais comme si elle était une autre personne.
Peut-être je n’avais pas vraiment envie d’aller là où allait mon ombre ? Possible. Faudra qu’on en parle tous les deux un de ces jours : si c’est elle qui décide maintenant, où est ce qu’on va ? Semblerait que ce soit l’ombre d’alzheimer qui rôde dans ma tête…


Quelques ombres…
L’arbre aussi fait du tai-chi
Feather of a raven
Ombres et briques
Ombres superposées…
Si c’est mon ombre qui décide…
L’ombre, un instant, le temps d’un court rayon de soleil
Et l’ombre recula de 1I dergrés

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: