Transformation imminente en dindon ?

plumes2.jpg

Bon, je sais, ce n’est pas vraiment intéressant à raconter mais j’ai fait hier un rêve bizarre. Il tombait des plumes et des plumes et ça n’en finissait pas de tomber. Comme un duvet d’oie très léger… J’étais tout seul dehors et je les regardais tomber avec émerveillement dans la nuit étoilée. Il y en avait tellement que les rues, les voitures, les arbres, tout était recouvert. Et les plumes continuaient à tomber, comme des flocons, doucement… Et puis, tout à coup, j’ai vu des CRS arriver en courant ; il ont foncé sur moi en criant comme des malades, m’ont tendu un râteau et m’ont dit : “maintenant Eric c’est terminé tes conneries. Tu nous enlève tout ça vite fait. Allez, ouste ! On revient dans dix minutes et tout avoir disparu. Plus une plume dans toute la ville !”. Je n’ai pas compris ce qui arrivait, j’ai pris le rateau et je me suis réveillé en sursaut. Je ne sais pas ce que ça veut dire.
—-

Muriel qui s’y connaît un peu en rêves me répond : “Warning : transformation imminente en  dindon ! Ou aspiration au cocooning”.

Quelques rêves
La clé sous le paillasson !
«Sturzkampfflugzeug»
Hôtel Matignon, chambres à la journée…
Clac clac je vais te couper la tête !
Rêve chinois N°2
Planter des rudbeckias jaunes
Parfois rêver c’est dur…

2 responses to “Transformation imminente en dindon ?

  1. Michèle

    je ne suis pas une spécialiste des rêves (souvent analyses de façon psychanalytique) mais des symboles. Je ne peux donc réfléchir qu’à partir de ce que je SAIS des symboles. La plume est (entre autres) légèreté et douceur, d’essence spirituelle autant que matérielle, émanant du ciel, donc de l’intervention supérieure voire du divin ; le blanc est pureté, paix et couleur du passage d’un état à un autre (là encore spirituel, initiatique). SEMIOLOGIQUEMENT donc (c’est la seule analyse que je puisse me permettre), on pourrait voir, dans ton rêve, ceci : que le ciel, que Dieu, envoie sur ton monde gris, de la légèreté et de la douceur, débarrasse ta vie, ton univers de ce qui les “pollue”, les assombrit et les transforme en une chose nouvelle, vierge de tout souci, retour à l’originel (symbolisé par le blanc) ou du moins les habille d’un manteau qui ne compte aucune tache ; aspiration donc à un monde pur et tendre, que rien ne salit, dans lequel on peut évoluer comme dans la prime enfance ( l’humanité) avant que le mal n’intervienne ; monde aussi un peu angélique. La plume, de plus, isole du froid et du bruit, plus pragmatiquement, donc de l’agression de la douleur (met une couette sur nous)
    Aspiration balayée par les CRS représentant de l’ordre, de la réalité, de la responsabilité humaine, individuelle et citoyenne, de la loi incontournable de notre vie sociale qui dépasse les aspirations individuelles. “Prends ton balai et reviens au réel ; ne cherche pas à changer le monde, à faire descendre des anges. Débrouille toi. Et vite ! Ne commence pas à mettre le chaos en voulant changer la couleur du monde ! Tu dois accepter la grise réalité”. Voilà ce que te disent les CRS de ton rêve.
    On peut donc voir, sous l’angle de MON approche, une représentation métaphorique d’une forme de miracle dont tu aurais besoin et d’un ressenti brutal du quotidien que tu subis.

  2. Pingback: “Pardon Monsieur, la station de Métro Caraïbes, s’il vous plait ?” | Switchie5

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: