Qu’ils commencent déjà par rendre le Tibet !

chine_jo_02
.
Bon, je ne vais pas me mettre à faire de la politique sur ce blog. Mais juste trois ou quatre choses en vitesse.

1. Dire d’abord bravo au créatif qui a trouvé ce visuel très fort et intelligent (remplacer les 5 anneaux olympiques par les ronds des menottes chinoises est tout simplement génial).

2. Dire ensuite que je ne pardonnerai jamais aux chinois d’avoir détruit le Tibet en organisant un véritable génocide culturel et spirituel sans que les occidentaux ne disent rien. Les occidentaux n’ont rien dit pendant des décennies et des décennies. S’ils se réveillent aujourd’hui, c’est uniquement parce qu’il y a leurs “jeux”. Que le Tibet soit détruit ne les a pas gêné ; que le Dalaï Lama ait du s’enfuir, ça ne les a pas gêné ; que les temples aient été détruits ne les a pas gêné. Mais que leur circus médiatique des JO ne puisse pas avoir lieu avec toute sa mise en scène hollywoodienne et médiatique, ça c’est un problème et ça les dérange.

3. Dire aussi que je sais depuis longtemps que les occidentaux sont des pleutres: chacun – individuellement – tremble comme une feuille et a peur, s’il offense la Chine, de perdre de fructueux marchés ! Mais qu’ils soient pleutres collectivement, ça, ca me sidère ! Un boycott COLLECTIF aurait un effet puissant. Ils n’y pensent même pas, ou plutôt ils n’ont même pas le courage d’y penser tellement ils tremblent de trouille devant les rétorsions chinoises.

4. Dire enfin que j’en ai ma claque de l’hypocrisie des occidentaux qui se gargarisent de “droits de l’homme” dans les discours mais se précipitent aux Jeux chinois alors que les droits de l’homme y sont ostensiblement piétinés et que la censure y est totale (y compris celle de l’internet maintenant).

5. Et puis tiens, pendant que j’y suis, dire non aussi à toute l’hystérie nationaliste et financière qui se développe autour des JO, du foot, du rugby et des jeux tout court… C’est pire qu’au pires moments de la décadence romaine. Il faudrait déclarer un moratoire de vingt ans sans le moindre ballon, rond ou ovale. Pour que les télés (le mal absolu pour moi) déposent leur bilan et que les gens se remettent enfin à faire des choses plus intelligentes que regarder des spectacles télévisés d’ouverture des jeux dignes d’un disneyland chinois en mondiovision : lire, ou peindre, ou faire des films, ou écrire des livres, ou jouer de la musique, ou faire du théâtre… n’importe quoi, se promener ou rêver ou regarder les enfants jouer, mais ne pas avoir comme but unique dans la vie, dès le plus jeune âge, de devenir footballeur ou de monter sur un podium télévisé. N’importe comment il y a belle lurette que les sportifs ne battent plus de records : ils ne courrent pas plus vite, ce sont les chronomètres qui sont plus précis et calculent au 10e, au 100e et au 1000e de seconde (bientôt au 10 millionième de seconde!). C’est vraiment trop nul d’organiser cette hystérie mondiale autour de cette mise en scène (factice mais très rentable) du sport. Regarder des sportifs à la télé n’est pas faire du sport.

6. Et qu’on ne me sorte surtout pas l’argument que le sport serait une école favorisant lien social ou la fraternité entre les peuples alors qu’il n’est que l’occasion d’agiter des drapeaux et de beugler des hymnes nationaux. Marre aussi de cette idéologie là. Elle ne développe qu’une répugnante hystérie nationaliste. Voilà c’est dit, je suis dans une colère noire.

7. Ah oui, encore un dernier point : je suis pour qu’on décide que les JO ne seront plus itinérants mais qu’ils auront lieu désormais et définitivement à Olympie en Grèce. Comme au début et pour toujours. Ce sera retrouver la “flamme” des origines. Et ça permettra d’arrêter de construire des stades sur-dimensionnés et des villages olympiques qui ne servent qu’une fois avant de tomber en ruine. Quelle paix ce sera de remonter aux sources. Et de lire Socrate, ou les enseignements magnifiques du Dalaï-Lama, Dylgo Kyentsé Rinpoché, Kalou Rinpoché et les autres (Lao Tseu, Tchouang Tseu…)… au lieu du sanglant petit livre rouge…

J’ai honte ça se dit comment en chinois ?
Je vais apprendre à dire “libérez le Tibet” en chinois
En finir une fois pour toute avec les J.O
– <a href="https://switchie5.wordpress.com/2014/02/16/dis-maman-sils-ne-parlaient-pas-des-jeux-de-sotchi-ils-parleraient-de-quoi/&quot; target="_blank"Ils parleraient de quoi s’ils ne parlaient pas de Sotchi ?

11 responses to “Qu’ils commencent déjà par rendre le Tibet !

  1. Eudes

    Ce que j’ai vu tout de suite dans cette affiche, ce sont les canons de cinq fusils pointés vers moi ! Le coffret du Freischutz de Weber montre un canon de fusil et j’en suis encore effrayé. Par ailleurs, je suis curieux de voir si cette propagande chinoise lors des Jeux ne va pas se retourner contre eux: remember Jesse Owens en 1936 entraînant Hitler à quitter le stade de Berlin, dégoûté…

  2. Michèle

    Totalement d’accord avec toi !!

  3. Je recopie ci-dessous le contenu d’un mail qui m’a été adressé à la suite du commentaire de Eudes disant : “remember Jesse Owens en 1936 entraînant Hitler à quitter le stade de Berlin, dégoûté…”

    ” (1) On raconte toujours qu’Hitler avait quitté la tribune pour ne pas saluer Jesse Owens, le vainqueur du 100 mètres, parce qu’il était noir. Mais, d’après l’autobiographie d’Owens (L’Histoire de Jesse Owens, 1970), Owens décrit lui-même comment Hitler s’est levé et le salua : «Après avoir passé le chancelier, il surgit en me saluant de la main, je l’ai salué en retour. Je pense que des auteurs ont montré un mauvais goût en critiquant l’homme de l’heure en Allemagne.»
    (2) Lors de l’inauguration du nouveau Stade Olympique à Berlin en 1984, la veuve de Jesse Owens déclara que son mari avait été plus respecté par les autorités nazies que par les dirigeants de sa propre équipe nationale…
    (3) Les jeux de 1936 furent aussi l’occasion pour Leni Riefenstahl, de réaliser un film d’anthologie, Olympia [plus connu en France sous le titre “Les dieux du Stade”]. Jesse Owens est très largement montré dans ce documentaire allemand officiel sur les Jeux.
    (3) Enfin on peut rappeler que, dans une lettre du 14 mars 1984 adressée au Directeur de la chaîne de télévision ouest-allemande ZDF, l’ancien athlète allemand Walther Tripps protesta contre le compte-rendu annonçant que Adolf Hitler n’avait pas salué Owens publiquement parce que Owens était un Noir. Tripps fut lui-même un coureur de relais de premier plan aux Jeux de 1936. Après avoir envoyé cette lettre, Tripps affirma encore verbalement qu’après les Jeux, Hitler invita tous les médaillés olympiques, incluant Owens, à une réception à la Chancellerie du Reich. Hitler félicita personnellement et serra la main de tous les médaillés, y compris Owens, qui plus tard confirma cela en plusieurs occasions.
    ———
    [SW2 : Bon, alors que penser de cette affaire Owen ? Je ne sais pas trop à vrai dire…
    Wikipedia sur les JO de 1936

  4. sankhu

    Je suis tout à fait daccord avec la première partie de l’article, quand aux agissements désastreux de la chine communiste sur le Tibet, mais pour moi le boycot des JO n’est pas une solution : son organisation a crée des emplois et sorti des gens, ne serait-ce que pour un temps, d’une certaine misère. De plus les JO ont été crée dans le but de resouder les peuples, de faire une trève de tous les conflits du monde pendant leur déroulement (du moins au temps de Coubertin).

    Enfin je réfute absolument le football, qui comme l’anglais dans les langues, devient de plus en plus le sport de toutes les nations, et c’est pour cela que j’apprécie les JO ; les JO représentent une quantité presque inombrable de sports, et le foot y est très faiblement représenté ; seules des petites équipes apparaissent, très peu suivies. C’est l’athlétisme, la natation, la gym, et autres sport au combien distrayant à regarder et à pratiquer qui défilent majoritairement.

    Il n’y a pas que le foot dans le sport! Lire, peindre, faire de la musique, aller au théâtre, que de nobles taches, mais qui ne permettent surement pas assez de défoulement, du moins chez certains.

    Le sport ne va pas sans la culture, et l’inverse non plus.
    Les JO, si l’on fait abstraction du dopage, sont un merveilleux mélange de nations, d’effort et de performances.

  5. Switchie 2

    [SW2 – oui, vous avez sans doute raison, je suis toujours un peu (volontairement) excessif ! Mais parce que je crois qu’il faut désormais pousser le bouchon de la provocation très loin pour que les gens sortent de leur torpeur et comprennent ce qu’on veut dire – qui n’est généralement pas ce qu’on leur raconte en permanence à la télé au journal de 20h. Je suis donc souvent un peu excessif. Mais il faut reconnaitre qu’ils le sont également avec leur hystérie nationaliste lorsqu’il y a un match de foot ou de rugby… Il n’y a qu’une seule chose qui pour moi serait essentielle (si les gens tiennent tellement à leurs “J-O-qui-ressoudent-les-peuples” et autres fadaises véhiculées par les médias pour distraire à tout prix le peuple en mal de jeux et de Loto), ce serait que les JO se déroulent définitivement à Olympie. Point final. A Olympie, toujours à Olympie, et définitivement à Olympie. Comme ça on n’aurait plus cette course frénétique aux équipements disproportionnés et aux trompettes idéologiques et nationalistes. Ce serait la solution la plus sobre, la plus digne et la moins coûteuse. Et on verrait alors ceux qui aiment vraiment le sport et ceux pour qui c’est un business mondial destiné à remplir les caisses des télévisions avec les scandaleux “droits de retransmission”. Bon, je suis encore excessif. j’arrête ! pardon !

  6. A propos de la censure chinoise sur Internet
    (article publié par le Figaro du 20 octobre 2007)

    Les images du dalaï-lama sur Internet frappées par la censure chinoise

    Pékin a détourné trois grands moteurs de recherche sur la Toile afin de gommer la rencontre du Capitole entre l’exilé tibétain et le président des États-Unis.
     
    Dans les chapelles sombres où les Tibétains manifestent leur ferveur religieuse, des « moines » indicateurs ont pour mission particulière de débusquer les images interdites du dalaï-lama.
     
    Au lendemain des honneurs rendus par le Congrès américain et la Maison-Blanche au chef spirituel du lamaïsme, Pékin a voulu étendre le caviardage aux écrans d’ordinateurs : les moteurs de recherche Google, Yahoo! et Microsoft en mandarin ont été temporairement détournés vers Baidu, le prestataire chinois, plus docile avec la censure.
     
    L’étau a été desserré d’un cran hier, puisque dans la soirée les pages d’accueil chinoises des trois prestataires américains étaient à nouveau accessibles depuis Pékin.
     
    En revanche une requête « Bush + dalaï-lama » n’aboutissait qu’à des images censurées. Pour obtenir une photographie du président américain en compagnie de son hôte tibétain, il fallait soit accéder à la page d’origine (Google.com, etc.) en prenant la censure de vitesse, soit percer la grande muraille « cybernétique » à l’aide d’un tunnel VPN crypté, recours en principe interdit.
     
    Le but du pouvoir communiste est moins la rétorsion contre les États-Unis que le souci d’interdire à 150 millions d’internautes une information que les médias nationaux ont soustraite à leurs regards. La cérémonie du Capitole n’a fait l’objet que d’une allusion dans la presse chinoise : une mise en garde générique de Pékin à tout pays qui accueillerait officiellement l’exilé de Dharamsala. Le fait que cela se passe aux États-Unis avec George W. Bush est laissé à l’imagination du lecteur. Hier la plupart des Pékinois restaient donc ignorants de la rencontre.
     
    Peu de Chinois pratiquent les langues étrangères. Sous cette chape de plomb, les images jouent donc un rôle décisif, au Tibet comme dans le reste de la République populaire. Peu de Chinois pratiquent les langues étrangères et une photographie – ou un DVD piraté – les informe beaucoup plus sûrement qu’un article bien senti dans le New York Times ou Le Figaro. Les sites Internet des médias occidentaux sont ainsi rarement censurés, à l’exception notable de la BBC.
     
    En revanche une photographie, même sans légende compréhensible, en dit beaucoup plus long à 1 250 millions de Chinois. C’est sans doute pourquoi les cybercenseurs ont approché les concepteurs étrangers de logiciel de reconnaissance d’image. Avec la pornographie, il est à peu près sûr que le visage numérisé du dalaï-lama entrera dans les paramètres de filtrage.

  7. Suzel Schmitt

    Bonjour, J’ai téléchargé l’image concernant les j.o. avec les menottes pour essayer de la placer sur mon site.
    D’autre part, concernant le Tibet, je signale ce site qui a fait une page tres interessante et sans fioritures sur le Tibet, depuis la Suisse, Je vous invite ainsi que vos visiteurs a lire cette page qui contient de nombreux articles et liens, ainsi qu’une liste d’associations pour le Tibet.
    Cordialement.

  8. Vive le tibet – stop au JO
    Appel aux associations et militants du sud de la France. Dans la perspective des Jeux olympiques de Pékin, un grand rassemblement régional est prévu à Marseille, le samedi 8 mars, à l’occasion de la commémoration du soulèvement tibétain de mars 1959.
    A l’occasion de la commémoration du 49ème anniversaire du soulèvement du peuple tibétain contre l’occupation chinoise au Tibet, la Communauté tibétaine en France appelle à une manifestation

    dimanche 9 mars 2008 à 15h au Trocadéro à Paris :

    et publie le communiqué ci-dessous :
    “Soyez la Voix des six millions de sans voix du Tibet en participant activement à cette mobilisation de masse pour faire entendre les revendications politiques de ceux qui sont opprimés brutalement par un régime totalitaire, dans le déni total de leurs droits fondamentaux.
    Nos demandes à la République populaire de Chine sont les suivantes :
    L’engagement effectif des pourparlers entre Dharamsala et Pékin sur le Tibet.
    Cessation immédiate de l’immigration massive des colons chinois vers le Tibet et de la destruction irréversible de l’environnement du Tibet.
    La République Populaire de Chine doit respecter le droit du peuple tibétain à l’autodétermination sur son avenir.
    Fin des ingérences chinoises dans les affaires internes du Tibet.
    – Le peuple tibétain manifeste à travers cette journée sa volonté d’être libre du joug de la colonisation chinoise et de restaurer son expression nationale : un pays moderne, libre, et démocratique.
    Venez nombreux pour manifester, votre soutien au peuple tibétain dans sa quête de justice et de liberté, lors de la journée internationale de mobilisation pour commémorer le 49ème anniversaire du soulèvement des Tibétains contre l’occupation chinoise du Tibet”.

  9. En tous les cas tu t’es fait un pote. Je croirais m’entendre quand je suis en colère. J’ai déjà parlé du Tibet et des jeux sur mon blog, mais je crois que je vais remettre ça avec l’affiche que tu publies. Bonne nuit.

  10. x

    les jo nont rien avoir avec les droit de l’homme

    SW2 : bien sûr que si ! Lorsque les paillettes et les feux d’artifices des JO ont pour objet ou pour effet de dissimuler, aux yeux de milliards de téléspectateurs béats et sans conscience politique, les atteintes indignes portées aux droits de l’homme !

  11. Jean Guy

    Les chinois ne peuvent pas rendre le Tibet, car le Tibet c’est une partie de la Chine depuis 800 ans.
    Que les francais commencent par rendre la Corse.

    —–
    Sw2 : c’était évidemment une expression, une façon de parler ! Je voulais dire : qu’ils commence par RESPECTER le Tibet ! Arrêter de le détruire culturellement, spirituellement…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: