“Je suis totalement d’accord… mais…”

mais.gif
Eudes est le premier à avoir attiré mon attention récemment sur le fait que, dans leurs conversations quotidiennes, les américains utilisaient rarement la conjonction “mais” (disant presque toujours however ou although à la place de but). Pourquoi ? Eh bien parce qu’ils considèrent que la conjonction mais oppose, introduit une réserve et une restriction, bref génère du conflit ; et les américains n’aiment pas le conflit. Mais est considéré comme violent et agressif et donc à éviter. Et c’est vrai, les gens n’aiment pas du tout voir arriver un mais qui va introduire de l’objection, les placer en position défensive et faire s’écrouler tout ce que vous auriez pu dire de positif et de constructif dans la première partie de votre phrase. Donc les américains évitent.

Mais nous en France, je ne sais pas si vous avez remarqué, on passe notre temps à mettre des “mais” : “Elle est très mignonne MAIS elle est bordélique”…. “C’est bien d’avoir acheté des pommes de terre MAIS tu aurais pu penser à prendre de la salade”…. “C’est bien joli tout ça MAIS c’est tout de même de ta faute si….” Le pire étant sans doute : “C’est mon avis, MAIS bon tu fais comme tu veux.” Vous avez compris, il faut éviter le mais. Mais le remplacer par quoi ? “et pourtant…” ? “et cependant…” ? C’est pareil non ? (“elle est très mignonne et cependant elle est bordélique” ça n’atténue pas grand chose, si ?).

Donc aidez-moi à trouver autre chose qui soit résolument positif. Par exemple dans cette phrase : “C’est très intéressant ce projet de site web MAIS… [et je veux dire après que l’arborescence est totalement bordélique et que c’est nul à chier leur truc]” par quoi est ce que je dois remplacer le “mais”…pour qu’ils ne me sautent pas dessus à mon bureau demain et ne considèrent pas que je les agresse ?

—-
autre variation autour du mot “mais” (le seuil de rotation alcoolique de Jacques Lauent)

5 responses to ““Je suis totalement d’accord… mais…”

  1. Eudes

    cher poète,
    pourquoi pas “et” pour remplacer ton “mais”?
    Les Américains – comme tous les peuples, toutes les nations et même toutes les cultures- et même les Juifs- prennent une majuscule; et tu le sais bien !
    Ton blog est formidable et il manque une majuscule à Américains. Ah non mais se dit donc “ah non hé!” et se comprend “et” pour associer positivement, sans renoncer hypocritement à dire les “et”, les “ex-mais”. Elle est très mignonne (le “très” affaiblit et fait douter de la beauté) et bordélique, car nous sommes multi-facettes, et tu le sais bien ! Bon lundi donc !

  2. Je soutiens également le ET, auquel j’ajoute une inversion du négatif en positif.
    exemple : C’est très intéressant ce projet de site web et ce serait encore mieux avec une arborescence plus simple/organisée etc.
    Ce n’est pas de l’hypocrisie c’est de la diplomatie…

    ———-
    [Switchie2 : OK moi je veux bien. C’est effectivement marrant et d’ailleurs assez dans l’air du temps (où il faut absolument être “positif”, ne surtout pas critiquer, tout avaler, ne pas juger, trouver que tout est bien etc)… Moi je veux bien après tout. Et donc, si je comprends bien, il ne faut plus dire “Les vacances à la montagne c’était bien MAIS il a plu tout le temps”. Il faut dire : “les vacances à la montagne c’était bien ET en plus il a plu tout le temps ?” Soyons diplomates. Mais au fait, le but ultime de la suppression du MAIS, c’est quoi finalement ? Est ce que dire : “j’aime bien ce restaurant ET en plus j’ai vu passer trois rats” c’est la même chose que dire “j’aimais bien ce restaurant MAIS depuis que j’ai vu passer trois rats je l’ai rayé de mon carnet d’adresse”. Help ! Je veux être sûr d’avoir bien compris !

  3. Et bien tout dépend du contexte…

    Il y a le politiquement correct de plus en plus envahissant et très 1er degrès.
    Je ne l’aime pas particulièrement mais il peut être utile. Par exemple au travail, où avec des personnes qu’on ne connait pas encore très bien.
    Dans ce cas l’inversement positif est justifié.

    Mais il y a aussi le politiquement correct second degrés, beaucoup plus joueur. Exemple :
    Un détournement parodique et exagéré : “j’ai la verticalité contrariée” = je suis petite
    Ou plus subtile et poétique : “En Bretagne, il fait beau plusieurs fois par jours” i.e. entre les averses…
    Perso, j’adore.
    Mais bon, de temps en temps une petite critique bien sentie, ça défoule aussi…


    [Switchie2 : Parfait, j’ai tout compris. Tout est clair maintenant. Même le temps en Bretagne où, comme disait Pierre Dac :

    Il vaut mieux qu’il pleuve un jour comme aujourd’hui plutôt qu’un jour où il fait beau 

  4. Eudes

    Cher Switchie

    Au pied de Empire State Building, après deux heures de courtoisies avec un gros client, j’ai compris mon erreur et la brutalité de ma réponse.

    MAIS est grand,
    (mais) il convient de l’utiliser avec ruse.
    Le ET est trop conciliant;

    Au milieu d’une foule laide et servile, j’ai pensé aux Englishmen.
    Ils diraient “and perhaps” (lovely girl and perhaps a little silly)
    Et mieux :
    “and I am afraid” qui dit -c’est certain-
    Exemple “Georges Bush is brave and I am afraid alone”
    Traduit “quel courage y-a-t-il à s’obstiner quand personne ne vous soutient ?”

    Excuse moi donc d’avoir promu le “ET” si brutalement.

    Lors de mes expériences de psychologie de groupe, un exercice consistait à ne jamais exprimer de pensée négative (réflexe bien français) afin de ne pas froisser quiconque. Le “ET” était recommandé qui conduisait à une position distanciée et neutre.

    Exemple
    “Eric est génial et irréductible”
    Traduit par “plutot pas trop con MAIS inadapté”.

  5. jpa

    Brillant exercice de sodomie des coléoptères en plein vol et par temps d’orage! Une pratique exigeante hors de portée de mes gros doigts empotés et de mon esprit viscéralement et orgueilleusement primaire. Un peu d’humilité vis à vis des siècles de formation et d’usage des mots devrait, ce me semble, conduire à retrouver un minimum de bon sens pour admettre le bien fondé de leur utilisation en regard des situations d’application. A moins de souscrire à une société unisexe et à une langue asexuée.
    On va doucement MAIS sûrement y arriver…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: