Structure et organisation le week-end, désordre et désorganisation le lundi matin

bwv63b
.
Je sais maintenant ce qui me pose problème le lundi : c’est que pendant le week-end j’écoute des fugues de Bach ou des cantates et que lorsque j’arrive au bureau le lundi matin – ou que j’écoute la radio pour savoir ce qui s’est passé – je ne retrouve plus rien de la splendide architecture et de la belle organisation de ces pièces totalement magnifiques. Par exemple hier j’écoutais la cantate BWV 63 “Christen, ätzet diesen Tag” composée pour le matin de Nöel. Elle est totalement jubilatoire, et pas seulement parce que les mouvements sont organisés selon une incroyable symétrie qui trace au-dessus d’elle un véritable arc en ciel musical. Si je vous fait un petit dessin dans photoshop, vous voyez très bien la symétrique avec les deux choeurs en ouverture et au final; ensuite, venant de l’extérieur, les deux récitatifs (alto et basse); Et ensuite les deux duos qui se rapprochent un peu plus du centre. Et pile au centre, au sommet de l’arc, un récitatif pour ténor et continuo au milieu duquel (donc au centre même de la cantate elle-même) Bach a placé une phrase répétée deux fois se terminant par le mot “Gnagen” – la grâce de Dieu par laquelle survient le Christ – grâce qui scintille donc pile au point d’incandescence de la structure et au coeur de la symétrie… Bon, ce n’est évidemment pas uniquement cette structure et cette symétrie qui me plaisent car la cantate est totalement joyeuse et d’une incroyable beauté. Mais le lundi matin – ou quand j’écoute ces de journalistes incultes économiquement et qui se complaisent dans le dérisoire, quand je retrouve le bordel des français, le manque d’organisation, l’approximation et le système D, la bouillie de leur jugement, leur conformisme et leur langue de bois, que voulez vous, ça me pulvérise le cerveau. Faudrait peut-être que j’écoute de la petite chansonnette le dimanche; je serais moins dépaysé au bureau le lundi matin.

Ici sur YouTube dirigé par Philippe Herreweghe
Paroles de la cantate
.
Musiques…
Haydn, Les petits sparadraps d’Alfred Brendel
Haydn, Ariana a Naxos
Heureusement que ça existe … (BWV170)
.
Autres aspects de la vie au bureau (mais dans les médias c’est pareil) …

Mode d’emploi pour désamorcer les critiques
attention séminaire, loups indésirables
Vivent les séminaires !
Retour de séminaire en chien de berger
Les grands sauts qu’on fait au bureau !
Eric on veut des critiques constructives !
Eric y en a marre de tes critiques !
Eric c’est pas sûr que le 345e domino va tomber !
Eric sois donc positif !
ceux qui bougent le piano et ceux qui bougent le tabouret
Va falloir supprimer les courses de relais
Le pilote du Titanic était positif !
Les pourparlers d’Oslo et le syndrome du manque de préparation
Le fer à repasser au bureau
Les coquelicots et les bleuets
Ubu ou le sapeur camembert

One response to “Structure et organisation le week-end, désordre et désorganisation le lundi matin

  1. Licorne

    Bach, génie tutélaire de l’Occident Chrétien…
    Il plane, de ses ailes lumineuses et sublimes au dessus des gouffres de l’histoire humaine .
    Quel réconfort et quelle paix que de le savoir toujours, là, à portée d’oreilles !
    Merci pour ce beau texte !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: