Si la bureaucratie nous traite comme des chiens, il y aura de la violence urbaine !

Ce matin je reçois une lettre recommandée avec accusé de réception. Une quasi lettre de menace de l’Assurance maladie intitulée “lettre d’avertissement – arrêt de travail non envoyé dans les 48h”. Suivent une quinzaines de lignes d’avertissement, de menaces de “sanctions” en cas de “récidive“, et d’indemnités “réduites de moitié”… (je vous la fais courte mais il y en a deux pages avec copie des articles du code de la sécurité sociale). Et c’est signé “le technicien chargé de votre dossier” (avec un nom que j’appellerai lundi matin – il ne travaille pas le samedi – pour lui dire ma façon de penser).

EDF et GDF, qui doivent avoir des gens bien élevés à leur tête, ont compris depuis belle lurette non seulement la politesse et le respect, mais également ce qu’est la “relation-client” ! Et, dans un cas identique, ils m’auraient sans doute envoyé une lettre très polie et courtoise me disant que c’est très certainement par erreur que j’ai oublié la réglementation et que la prochaine fois, n’est ce pas, je veillerai très certainement à ce que etc….

Mais de toute évidence l’Assurance Maladie fonctionne avec des consignes d’un autre âge. Et a reçu des instructions visant à menacer et terroriser le citoyen qui n’obtempère pas dans les 48h. Je ne suis pas un mauvais bougre, et je suis même plutôt un citoyen favorisé. Mais mon sang n’a fait qu’un tour ce matin en recevant cette lettre recommandée. Je ne dis pas que si j’avais eu une arme je serai aller tirer sur “le technicien chargé de votre dossier” mais je pense qu’il y a des gens défavorisés, vivant “dans les quartiers” comme on dit maintenant qui, dans quelques temps et si cette attitude violente et menaçante de l’Administration s’aggrave, seront prêts à foutre le feu. Je le dis comme je le pense : quand on n’a plus d’argent, qu’on doute de l’avenir et de son emploi et qu’on est malade (définition même de l’arrêt-maladie), je peux vous dire qu’il y a une petite goutte qui peut faire déborder le vase : c’est cette lettre de menaces recommandée avec accusé de réception. Le “technicien chargé de votre dossier” n’y est évidemment pour rien car il a reçu des instructions. Mais vous savez quoi ? Je pense qu’il faut qu’ils les changent ces instructions. Et leur style aussi ! Et vite fait. Sinon ça finira mal.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: