L’arbre parle. Approche, tu l’entends ?


J’ai trouvé ce magnifique poème d’Octavio Paz sur le site toujours frémissant d’intelligence de Terres de femmes et je le copie-colle donc directement, tel quel avec mes remerciements à Angèle Paoli que j’aime beaucoup (et mes excuses pour les rejets de certains mots en bout de ligne que je n’arrive pas à faire dans cet éditeur où les non-breaking spaces n’existent pas)

ARBOL ADENTRO



Creció en mi frente un árbol,
Creció hacia dentro. 

Sus raíces son venas, 

nervios sus ramas, 

sus confusos follajes pensamientos. 

Tus miradas lo encienden 

y sus frutos de sombras 

son naranjas de sangre, 

son granadas de lumbre. 
                                                  
Amanece 

en la noche del cuerpo. 

Allá adentro, en mi frente, 

el árbol habla. 
                             
Acércate, ¿lo oyes? 



Traduction française de Frédéric Magne
ci-dessous…

ARBRE AU-DEDANS


Dans mon front a poussé un arbre.

Il a poussé au-dedans.

Ses racines sont des veines,

des nerfs ses branches,

ses feuillages confus des pensées.

Tes regards l’enflamment

et ses fruits d’ombres

sont orange de sang,

grenades de lumière.
                                           
Le jour se lève

dans la nuit du corps.

Là au-dedans, dans mon front,

l’arbre parle.
                          
Approche, tu l’entends ?

                                            


Octavio Paz, L’arbre parle [Árbol adentro, Barcelona, Editorial Seix Barral, 1987], Gallimard, Collection Du monde entier, 1990, page 115. Traduit de l’espagnol par Frédéric Magne et Jean-Claude Masson.

© Photo de l’arbre : Guidu Antonietti di Cinarca


Quelques autres arbres…

<a href="https://switchie5.wordpress.com/2007/09/11/tai-chi/&quot;
L’arbre parle. Approche, tu l’entends ?
J’aime bien cet honneur fait à l’arbre
Voir des poissons dans les arbres, ça me rassure en fait !
Comme quoi, quand ils veulent ils peuvent
Et le petit rameau cria : “pourquoi me mutiles-tu ?”
L’ombre, un instant, le temps d’un court rayon de soleil
Le vieil arbre du Luxembourg en soins palliatifs
Arbres et arbres peints

One response to “L’arbre parle. Approche, tu l’entends ?

  1. De verdad, una maravilla este poema! Que fuerza, que pasión, que transcendencia del lenguaje, que crescendo!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: