Je suis un gueux du Moyen-Age qui mange des racines !

Je me suis rappelé, au déjeuner, les premiers livres que la grande historienne Régine Pernoud écrivait pour en finir avec le Moyen-Age. Elle y rappelait l’indigence des connaissances générales sur ces immenses siècles qu’on qualifiait alors de “sombres”, “obscurs”, “noirs” et “ténébreux”. La bétise de l’enseignement général sur cette période était tellement crasse à l’époque que l’opinion était persuadée que les gens du Moyen-Age n’étaient qu’un ramassis de gueux obscurs (alors qu’ils construisaient des cathédrales) et tellement indigents et miséreux qu’ils en étaient réduit à “gratter la terre” et à …”manger des racines”…
A midi, j’ai également mangé des racines et elles étaient fort bonnes. Je suis donc un gueux du Moyen-Age. Et ce soir je me ferai sans doute des poireaux ou des carottes. Que voulez-vous, je suis un serf stupide : je mange des racines !

La bonne odeur de la pierre taillée

Mesurer sa vie en matins

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: