Je vais arrêter d’écouter les médias

kazantzaki_toutefois
.
Bon vous je ne sais pas, mais moi je commence à en avoir sérieusement marre, sur pratiquement tous les sujets – mais surtout sur les sujets économiques – d’écouter les absurdités des journalistes. Quand j’écoute le matin je risque de me couper avec mon rasoir tellement je m’énerve. Quand j’écoute à midi ça me donne envie de laisser le gaz ouvert. Et quand j’écoute le soir je n’arrive plus à dormir et je rêve que je les démolis tous avec ma kalashnikov. Donc faut que j’arrête d’écouter ces abrutis, ils me rendent dingue. Et d’ailleurs on ne peut même pas les critiquer car ils crient immédiatement au complot d’extrême droite ! (forcément si on n’est pas en extase devant leur conformisme, leur inculture, leur langue de bois, on est ipso-faco fasciste. C’est la méthode qu’ils ont trouvée pour être inattaquables. Ils finiront bien par se réveiller un jour mais bon, en attendant faut pas les critiquer, c’est mal vu, presque nauséabond comme ils disent…).
—–
NB : Parfois les gens ne comprennent pas de quoi je parle et pourquoi j’attaque les gentils médias bisounours. Alors je précise : quand on a une dette qui fait plus de 90% du PIB et plus de 3 millions de chômeurs (chez nous et 19 millions en europe), on ne s’occupe pas de savoir si Carla Bruni fait une chanson sur son “Raymond” ou sur un “pingouin”. Ces journalistes sont débiles, incultes et dérisoires. Et je me moque de ce que les ministres ont comme patrimoine : je veux juste qu’ils soient intègres et surtout efficaces. Voilà, c’est dit.
.
J’avais déjà parlé de ça à l’époque à propos de Nikos Kazantzaki.
Conformisme, servilité et décadence (vieux post de 2004)
Mon autoportrait face aux médias …
Si j’étais Président…

Gouverner un pays comme on fait frire de petits poissons
– Et il n’y a pas que les gens des médias qui me tapent sur le système

Comments are closed.

%d bloggers like this: