Les nuits sont trop courtes

Hier, comme j’avais failli faire une overdose de cantates de Bach pendant la journée (et, heureusement, il y a encore tout le dimanche et le lundi de Pâques), je me suis couché en écoutant Ariana a Naxos de Haydn par la sublime Magdalena Kozena. C’était tellement beau que je n’ai pas pu fermer l’oeil jusqu’à tôt ce matin… Oui, je passe mes nuits avec de très belles femmes :-)

Haydn_ariana_MadgKojena1

Je vois qu’ils l’ont mis sur Youtube :
Haydn, Magdalena Kožená Ariana a Naxos (1) et la suite ici (2)
[zut, ils ont supprimé les liens]

Et la version Ivana Lazar & Parlement de Musique – Teseo mio ben

Musiques…
Haydn, Les petits sparadraps d’Alfred Brendel
Heureusement que ça existe … (BWV170)
Structure et organisation le week-end (BWV 63)

beige

Comments are closed.

%d bloggers like this: