Tellement de gens à envoyer dans les cercles des enfers !

dante3
.
J’ai bien du lire la Divine Comédie cinq ou six fois dans trois ou quatre traductions différentes, et chaque fois (il suffit que j’entende une phrase, n’importe laquelle, pour que je tombe carrément à la renverse, comme un hanneton, tellement je suis heureux. Je trouve ce texte carrément beau. Tellement beau qu’il n’y a rien de plus à en dire ici. Il faut tout lire, c’est tout.

Pourquoi diable est ce que je vous parlais de ça ? Ah oui, parce que, ces derniers mois, j’ai entendu pas mal d’abrutis, politiques ou journalistes) qui m’ont passablement plombé la tête. Et que je suis content de savoir qu’il y a, dans les cercles ou dans les fosses des Enfers, une place où on pourra les envoyer bouillir dans de la poix bouillante !

Je vous donne [un bout de] la liste pour le cas où vous auriez aussi des connaissances (dans la politique ou les médias ?) qui ne seraient pas à leur place :

– Les gens sans caractère, les lâches : piqués par des aiguillons de frelons et de guêpes, et happés par des vermines.
– Les violents contre leur prochain : mis à bouillir dans une rivière de sang.
– Les hypocrites : portent en marchant des chapes en or à l’extérieur et en plomb à l’intérieur.
– Les voleurs : dans une fosse à serpents dont la morsure enflamme le corps.
– Les conseillers de fraude : entourés par des flammes.
– Les blasphémateurs : gisent en terre, assis tout ramassés, ou marchent en rond sans s’arrêter, sous la pluie de feu.
– Les flatteurs et adulateurs : plongés dans la fiente
– Les simoniaques : placés dans mille trous comme des bougies d’où leurs pieds dépassent et brûlent.
– Les concussionnaires et prévaricateurs : retenus au fond de la poix bouillante par les démons.
– Les devins et sorciers : invertis du menton aux épaules, la face tournée du côté de leurs reins, marchant en arrière.
– Les semeurs de scandale et de schisme : le corps fendu et éventré, boyaux pendants…

Que voulez vous, moi ça me fait un bien immense de savoir que tous ces gens sont envoyés par Dante en ENFER ! Jubilatoire :-)
.
peur3
.
Et si un jour je décide de quitter cette planète de façon anticipée, je crois qu’avant de partir, je payerais très cher quelques mercenaires – comme les deux que vous voyez sur la gauche de l’image – pour faire déguerpir tous les emmerdeurs qui nous auront pollué la vie. Comme je n’ai pas d’enfant, je leur laisserai même mon assurance-vie pour rémunérer ce travail essentiel au bien public :-) Tiens, il faut que je pense à aller prochainement chez mon notaire pour formaliser tout ça…
.
Ecrabouiller le Mal ? Jubilatoire !


Image de Dante en haut : DOMENICO DI MICHELINO
Dante Illuminating Florence with his Poem (detail)
1465, Oil on canvas, Museo dell’Opera del Duomo, Florence

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: