Chic, l’Etat va annoncer de nouveaux “chocs” d’investissements !

En ce moment, je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais les hommes politiques adorent les “chocs” : choc de compétitivitié, choc de simplifications administratives, choc par-ci, choc par là… Et pas des petits chocs rikikis : non, non, de grands beaux chocs étatiques et sur dix ans s’il vous plait…

Comme en ce moment c’est le Pôle Emploi qui est carrément en état de choc, ils viennent donc, en leurs grands et beaux bureaux dorés, de décider un nouveau choc, mais d’investissement cette fois. Un choc décidé par des politiques pour – mais si, vous savez bien : arrêter le décrochage du pays, améliorer sa productivité globale et préparer l’avenir. Le premier ministre le présentera dans les prochaines semaines, «avant l’été»…

dette_boum_A

dette_boum_B
.
Vous imaginiez peut-être que ce seraient les entreprises qui décideraient ces investissements elles-mêmes ? Et qu’elles pourraient se les financer sur leurs bénéfices ou l’épargne qui se serait dirigée vers elles ? Oh que nenni ! Non, non, non, d’abord elles sont ratiboisées ; les épargnants savent que leur retraite va leur être volée et donc c’est le sauve-qui-peut et plus un sou disponible pour financer la croissance. Et puis tout ça ce serait du méchant libéralisme, de l’ultra-libéralisme ! N’y pensez même pas : l’horreur.

Pour les gens de l’Etat, les entreprises ne savent absolument pas ce qu’il faut faire ni là où il faut investir. Seuls des ministres en leurs grands ministères peuvent le concevoir en leurs vastes cerveaux (ou des commissions bureaucratiques…) mais pas de vulgaires entreprises gérées par ces méchants capitalistes, vous savez, ces rapaces qui ne pensent qu’à faire du profit, avides de vendre des produits à l’étranger pour se faire du fric, des bénéfices ou toucher des dividendes sur le dos des travailleurs… Les capitalistes sont des rats à éliminer !

Enfin bref, vous allez voir ce que vous allez voir : des programmes par milliards vont être annoncées dans les prochaines semaines, avant l’été… et sur la décennie mes chers, car tant qu’à s’occuper de l’avenir, nos dirigeants en leurs grands cerveaux formatés ENA++ voient très, très loin…

Le problème c’est qu’ils n’ont plus d’argent pour le faire. Et donc le choc va être rude quand il faudra payer l’addition : soit par l’impôt, soit par la dette, soit par l’inflation. Allez, courage. Et bonjour chez vous.

Dormez, la bureaucratie s’occupe de tout !
La mort du sale rat capitaliste
.
Autres BD :
Montebourg officiellement chargé de “redresser le retournement”
Il faut que je retrouve ma fourche !
“Oui ! chers spectateurs, il peut le dire ! et on l’applaudit très fort !”
Madame Trierweiler First Lady ?
L’Etat devrait finalement tout faire…
En direct avec le Porte-parole du Gouvernement
Douce France…
Les économies européennes sont dirigées par des fous !
Ne pas trop énerver le Peuple
Vous avez dit Titanic ?
La relance par la dépense c’est cool !
Leur relance si ça marchait ça se saurait !
Les politiciens européens sont en train de trahir leurs peuples
une collecte pour aider les Ministres pauvres !
Moi ça ne me gène pas que les ministres aient des patrimoines élevés
Prisons : une réforme simple pour éviter les évasions
Mais ils déstabilisent la démocratie ma parole ?
Et l’option “conscience”, on l’active comment ?
Et les vraies solutions c’est pour quand ?

One response to “Chic, l’Etat va annoncer de nouveaux “chocs” d’investissements !

  1. Pingback: Chômage : Najat Belkacem ne fait pas seulement “plier les courbes, elle inverse le réel” ! | Switchie5

%d bloggers like this: