La question existentielle des endives…

endive
.
Le problème que j’ai avec les endives – outre qu’elles n’ont pas vraiment d’intérêt – c’est que je ne sais jamais si ce sont de jolies petites endives jeunes et intactes, ou d’anciennes grosses endives moches dont ils ont enlevé les feuilles abîmées pour mieux les vendre… Dans la vie c’est souvent comme ça : on ne sait plus vraiment ce qu’on a en face de soi… Même les gens : allez savoir s’ils sont vraiment comme ça ou s’ils ont enlevé des ribambelles de trucs pour mieux vous séduire ? Mais bon, je reconnais qu’il y a certainement des problèmes beaucoup plus graves :-)
.
J’écoutais les nouvelles ce matin et ils parlaient d’un éventuel-imporbable-mais-néanmoins-possible remaniement du Gouvernement. Pour en faire un truc plus resserré. Et là encore, paf, surgit le problème de l’endive que vous ne preniez pas au sérieux : est ce que ce sera un jeune gouvernement tout neuf et nerveux ? Ou un vieux gouvernement avarié dont on aura enlevé une dizaine de feuilles pourries ? Ce n’est tout de même pas la même chose ;-)


Et c’est encore pire que ce que je pensais. Jean-Pierre A. m’envoit un mail disant ça :

“Les légumes qui sont à l’étalage ont l’air bien honnêtes, bien mignons et bien proprets. Qu’elle est belle cette scarole au cœur jaune-blanc que l’on trouve au rayon des légumes !
Pourtant, les jardiniers savent que ce n’est pas facile d’obtenir ce cœur clair, même en retournant un pot de fleur sur la salade une semaine avant la cueillette pour que l’absence de lumière la blanchisse.

scarole
.
Un ami qui travaille chez un maraîcher raconte : “la solution de ce maraîcher pour blanchir la scarole est simple : un léger coup de désherbant sur la salade juste au moment de la commercialisation. Oui, un désherbant ! En en parlant autour de moi, je me suis rendu que les producteurs de pommes de terre faisaient une opération similaire : au lieu de s’emmerder à faucher les fanes qui poussent avec les pommes de terre, ils traitent le champ avec un « défanant » (qui n’est autre qu’un désherbant) une semaine avant la récolte. Et tous les résidus se retrouvent dans notre assiette”.

Ondes wifi, maman j’ai peur !
Pendant 15 ans j’ai mangé des flocons d’amiante au petit déjeuner !
L’urgence de devenir végétarien
Arrggh, mon poulet et ma salade à l’estragon sont cancérigènes !

Comments are closed.

%d bloggers like this: