Ma prochaine vie : souris, lapin ou ange… au choix

champ_vision_
.
A la fin du mois je vais à Rothschild faire une IRM du cerveau…. Je ne vois en effet plus que dans une sorte de tube central de plus en plus étroit et je ne vois plus rien ni à gauche, ni à droite, ni en haut, ni en bas….

Bon en haut, je reconnais que ce n’est plus vraiment utile à Paris car il y a belle lurette que les étoiles on ne les voit plus – [Mais je vois que ça ne vous percute pas trop ce que je vous dis donc je recommence] : ni à gauche (hé connard de taxi t’as pas vu les feux rouges ? t’as failli me percuter la tête !), ni à droite (putain ce bus a failli carrément me tuer), ni en bas (paf, merde ils vont les finir ces foutus travaux sur le trottoir)….

Ils pensent à Rothschild que le rétrécissement du champ de vision pourrait venir du nerf optique qui serait coincé dans le cerveau. Remarquez-bien que moi ça ne me surprendrais pas tellement : vous n’avez pas vu mon cerveau, mais c’est une pagaille pas possible. Donc qu’un bout de truc électrique soit coincé dans toute cette pelote de sac de nœuds de fils entrelacés de boule de nerfs, moi ça me parait tout à fait logique.

Finalement mon avenir est assez simple. En sortant de Rothschild j’aurai le choix entre :

champVision_29
.
– ce que je verrai de mon trou si je sors de Rothschild en souris… (image en haut à droite)
– ce que je verrai de mon terrier si je sors en lapin… (image en bas à gauche)
– ce que je verrai du Paradis si je sors en ange peint par Hieronymus Bosch …(image en bas à droite)
– [ou alors carrément la canne blanche s’ils n’arrivent pas à enrayer le truc]…

Je sais, je dois être un peu dérangé (ils vont peut-être découvrir qu’il n’y a pas que le nerf optique qui est naze) mais j’ai toujours eu la manie des associations d’idées et des analogies. Ça aide parfois à rêver : d’autres vies, d’autres vues…

Bouts de champ de vision…
Mesure du champ de vision …
De mon terrier, je vois très exactement ce qu’a peint Bosch

Petits bouts de cerveau…
Mon cerveau fait comme les marrons dans le feu en hiver : paf !
Le cerveau des militaires
Une journée dans mon cerveau…
Si mon cerveau était bien rangé…

Comments are closed.

%d bloggers like this: