Quand les robots iront à la Villa Médicis ou au Conseil des ministres !

Robot

.
Ce que j’aime bien avec ce petit robot [ici, sur Vimeo], c’est qu’il va enfin nous permettre de remplacer certains artistes contemporains qui commencent sérieusement à me prendre la tête avec leurs “installations” prétentieuses et souvent nullissimes. Là au moins, on aura un gentil intermittent du spectacle post moderne qui ne coûtera rien aux Assedic (*) et qui pourra faire pratiquement la même chose – et à temps plein.

Bien sûr, vous ne le voyez ici que dans son atelier de travail. Mais il y a un modèle à taille humaine et habillé en artiste qui, le soir du vernissage,

sait tenir une coupe de champagne, avaler des petits fours et discuter, avec d’autres bobos, de l’exception culturelle forte des saucisses post modernes… (qui me rappellent celles que faisait Bulle Ogier dans La Salamande d’Alain Tanner).

Il est équipé de pleins de programmes et sait donc évidemment faire autre chose que des saucisses. Il sait aussi faire des petits animaux gonflables à la Jeff Koons qu’on pourra disséminer dans le Chateau de Versailles. Il est reproductible et pourra donc se décentraliser et jouer les artistes en résidence dans toutes les ville de France… Il disposera aussi d’un cerveau équipé d’un système audio très performant lui permettant de réciter du Shakespeare (oui oui, il pourra jouer Othello et se baisser facilement pour ramasser le mouchoir de Desdemone. Encore plus fastoche que les saucisses…).

Et imaginez les économies qu’on réalisera avec une trentaine de robots comme ça au Conseil des Ministres !

Ceux qu’on a sont de toute façon déjà des robots récitant sur un ton monocorde des notes toutes faites et des discours tout préparés… Il suffirait de les programmer légèrement différemment pour qu’ils se mettent à dire des choses intéressantes et prennent les bonnes décisions. Vous imaginez la surprise : un compte-rendu du conseil des ministres par le robot de Najat Belkacem ? Ou une conférence de presse par le robot Hollande ? Enfin de l’Art : de l’art tout court. Et plus seulement de l’art de dissimuler.

Bref, [c’est ici sur Vimeo] (ça dure 3 minutes, la musique est soporifique mais le projet est prometteur je trouve)
[toujours pareil, si Vimeo bloque, je ne peux que redire ce que j’ai déjà dit: n’hésitez pas à vous inscrire. D’abord c’est gratuit et ensuite c’est mille fois supérieur à YouTube. Donc ne restez pas devant la vitrine de la boulangerie en disant “c’est bloqué les petits pains sont de l’autre côté”. Vous savez quoi ? vous poussez la porte et vous entrez ! That easy !

(*) La Cour des Comptes a épinglé à plusieurs reprises le système abracadabrantesque de l’indemnisation des intermittents qui représentent 3% seulement des demandeurs d’emploi et… 33% des déficits de l’assurance chômage.

Marre des “installations”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: