Si la Banque européenne rachète les dettes souveraines, putain c’est super cool !

banknotes

.
Comme les Français sont des abrutis — et surtout totalement incultes économiquement — (car formés depuis des décennies par une université über-marxiste ripolinée post-keneysienne) ils sont persuadés que l’État est un gentil Père-Noël plein aux as et que son rôle est de dépenser sans compter pour leur payer leurs joujoux.

Comme on leur a dit que c’était un État Providence, il l’ont cru. Et si le Père Noël a parfois des fins de mois difficiles, pas de problème : les sales riches sont là pour ça, ils n’ont qu’à payer plus d’impôts. Leur argent n’est d’ailleurs pas le leur mais celui de l’État qui, jusqu’à présent, a eu la grande générosité de ne pas tout leur prendre comme c’eut été normal dans une république vraiment juste. C’est ce qu’ils appellent “sauver le modèle français par la solidarité”.

Augmenter les taxes et les impôts est donc un réflexe chez eux (attention : un réflexe de justice ! ). Mais réduire les dépenses, pas question. Et que les deux postes (dépenses et recettes) doivent être équilibrées dans un bilan, ça ne leur traverse même pas l’esprit. S’il manque de l’argent, où est le problème ? on continue à s’endetter et le tour est joué…

À aucun moment — pour avoir quelque chose à redistribuer précisément — ne leur vient à l’idée la nécessité de tout simplement commencer par <em<créer de la richesse. De produire quelque chose, pour le vendre, gagner de l’argent, faire des bénéfices et payer des salaires etc… Non, non, non, ce n’est même pas la peine d’y songer. On est des français, le capitalisme c’est de la merde; le libéralisme pouah c’est hyper sauvage et ça tue même les petits animaux. Nous on est “social et solidaire” et on va imposer à tout le monde un modèle qui prend l’eau et est en train de couler.

Et puis travailler est plutôt fatiguant (on touche le RSA, on a un statut d’intermittent du spectacle, on est payé tout de même…). Et il y a aussi toutes les allocations qui vous sont généreusement données même si vous n’y avez pas droit et que vous n’avez pas cotisé. Pas de problème : vous les touchez tout de même. La rentrée scolaire est difficile ? Le gouvernemnt vous fait un chèque. Vous n’avez pas d’argent pour payer votre électricité, le gouvernement vous fait un chèque. Pour le gaz aussi. Vous ne pouvez pas payer votre loyer ? Pas grave, cette crapule de proprio s’en passera. Je vous fais grâce de la liste. C’est ça la solidarité, l’égalité et la justice sociale. Faut vraiment être chef d’entreprise ou de droite ou complètement bouché pour ne pas le comprendre :-)

Au point où on en est arrivé de perversion du système, je pense qu’il faut maintenant pousser la logique jusqu’au bout et carrément exiger que l’État paye tout : les logements, les repas, les habits, les musées, le cinéma, l’alcool, les salles de shoot, les congés, les coiffeurs, les taxis, la redevance, les transports …. [si j’en oublie vous n’avez qu’à l’ajouter dans la liste].

Comme ça ce sera beaucoup plus simple. L’État paye tout, même les salaires des usines qui déposent leur bilan. Et s’il n’a pas d’argnt pour le faire ? Pas de problème : il s’endette auprès de la Banque Européenne qui rachètera la dette ! ce qui lui permettra de continuer à faire des cadeaux et d’acheter des joujoux; Vous suivez la manip ? Tout est gratuit et payé par l’impôt sur les gens aisés ! Cool hein !

Donc voilà, j’ai tout réglé : “l’État-Providence-auquel-les-français-sont-attachés” paye tout. Nous on se tourne pes pouces, on va au café et un se boit un verre. Et on envoie la facture à l’État. [forcément on n’a plus d’argent]. Et on dépose un préavis de grève, juste histoire de montrer qu’on est vigilants : on veut les 35 heures payées 40 et la retraite tout de suite !

L’État devrait tout faire, ce serait plus cool !
Les politiciens européens trahissent leurs peuples
Du capitalisme performant … à la déroute de l’État-Providence en 3 images
Le problème avec l’État-providence c’est quand la perfusion s’arrête !
Quand l’Etat-Providence s’échouera sur la plage des illusions idéologiques…
La dette devrait faire honte à nos hommes politiques !

One response to “Si la Banque européenne rachète les dettes souveraines, putain c’est super cool !

  1. Pingback: Dette publique française à 246% du PIB : honte aux politiciens | Contrepoints

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: