Cet automne, ne ratez pas cette exposition exceptionnelle au Musée d’Orsay !

Orsay-retine-souris_01

.
Cet automne, le Fitzwilliam Museum prêtera au Musée d’Orsay trois œuvres exceptionnelles – intitulées “Branchages” – que Monet a peintes à l’extrême fin de sa vie, juste avant d’être opéré de la cataracte.

Dans ses Carnets il note à leur sujet : “ce matin, en peignant le vent dans les branchages au-dessus de mon chevalet, j’ai eu, juste en levant la tête, la révélation que tout dans cet univers n’était que lumière” … Et en effet, on sent dans ces branchages une fraîcheur enfantine qui contraste avec les soucis du vieil homme de Giverny qui se fera bientôt opérer de l’oeil droit et de cette maladie qui déformait progressivement sa vue… On le voit d’ailleurs peindre ces “Branchages” dans ce court film de 2 minutes 45″.

Bon j’arrête mes conneries : ce n’est évidemment pas une œuvre de Monet mais une rétine de souris ! Cette vue que j’ai juste mise dans un cadre a été obtenue par Alejandra Bosco, neurobiologiste à l’université de l’Utah. Elle révèle un réseau d’astrocytes [en noir], des cellules indispensables au bon fonctionnement des neurones [en orange, avec leurs axones en vert]. Les bras des astrocytes s’enroulent autour des capillaires sanguins… C’est en tout cas la légende qui figure dans le n°424 de Pour la Science que j’ai regardé ce week-end. Moi je continue à voir un très bel arbre peint par Monet, avec de magnifiques feuilles et des branches lumineuses qui frémissent dans le soleil… Même pas la peine d’aller à Orsay.

L’art par détournement…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: