De la moelle épinière d’un lapin rabique. Beurk.

pasteur_orsay_A
.
Ce qui est bien quand on est nul, c’est qu’on apprend des trucs intéressants tous les jours. Par exemple j’écoutais tout à l’heure une rediffusion d’un entretien où Jean-Pierre Changeux évoquait Pasteur. Parlant du beau portrait qui est à Orsay, il précisait – ce que j’ignorais – qu’il y avait, dans le bocal…. la moelle épinière d’un lapin contaminé par la rage ! Beurk.

La peinture d’Albert Edelfelt représente Louis Pasteur âgé de 63 ans dans son laboratoire de la rue d’Ulm à Paris. Il y est représenté accoudé à un livre (son bras gauche avait été paralysé à la suite à une attaque cardiaque qui l’avait rendu hémiplégique). Le flacon à double tubulure qu’il tient dans la main droite permet, grâce à des fragments de potasse déposés sur le fond du bocal, de dessécher la moelle au contact de l’air gardé sec, en laissant pénétrer l’oxygène pour “atténuer” le virus. La moelle épinière du lapin rabique est le truc rouge dans le haut du flacon. Re-beurk. Mais bon, on apprend des choses passionnantes tous les jours !
.
pasteur_orsay_B

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: