“La poésie est le plus parfait format de la résistance !”

livres_sarajevo
.

La poésie est une énergie qui est nécessaire dans les moments où il faut pouvoir mobiliser et extraire toute son énergie pour résister. Car dans des moments normaux de la vie, comme on peut les vivre dans notre temps, la poésie c’est une décoration, un accessoire, c’est quelque chose en plus. Mais dans les moments que j’ai connus dans notre XXe siècle, elle est le plus parfait format de la résistance.

Pendant les années 90, je me suis mêlé de la guerre à Sarajevo où je suis allé comme chauffeur de convois d’aide… J’y ai rencontré des personnes qui y étaient enfermées et notamment un ami poète qui m’a raconté comment, pour se protéger du froid pendant les hivers, il avait du détruire toute sa bibliothèque en la brûlant dans un poêle – livre par livre et page par page, parce que les livres sont costaux et ne se laissent pas détruire facilement par le feu.

La première année, il a brûlé les philosophes. La deuxième hiver, ça a été les romans ; le troisième : le théâtre. Et le quatrième, c’était l’année de la poésie, mais la guerre était finie et il a sauvé la poésie ! Pour lui, lire de la poésie, c’était comme mobiliser des calories qui se produisaient entre ses cils et les lignes qu’il lisait… C’étaient des calories supplémentaires, de la chaleur et de l’énergie… alors il la gardait pour la fin. Ça a été ça la poésie au XXe siècle

Erri de Luca (entretien à France-Culture dont je ne retrouve malheureusement pas la date).

Les cloches, la nuit, à Sarajevo…

Erri de Luca :
Il y a des textes qui me mettent de belle humeur…
“Considero valore…”

One response to ““La poésie est le plus parfait format de la résistance !”

  1. Fausto Consolo

    J’avais bien aimé Un nuage comme tapis et aussi une autre nouvelle, dans laquelle si je me souviens bien il y avait sa mère ou le fantôme de celle ci, un métro ou un bus et une révélation. Et le tout si tendre, si délicat si juste…sans sensiblerie ni drame. Le bonhomme est fin (c’est fin c’est très fin ça se mange sans faim – mmmdésolé)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: