Mais pourquoi diable Eric se bourre-t-il de carambars ?

carambars
.
Juste trois lignes de mise à jour sur mes yeux pour les amis qui me suivent (comme ça je n’ai pas à le répéter dans des mails). La perplexité des spécialistes qui me suivent à Rothschild et aux Quinze-Vingts est liée au fait que la réduction de mon champ visuel est parait-il problématique (sic). J’ai, au niveau de mes deux yeux, une anomalie du champ visuel qui, quand ils l’examinent, leur fait vraiment penser à un glaucome (trop de tension dans les yeux qui abîme le nerf optique et qui peut rendre aveugle). Mais chez moi, comme par hasard, il y a un problème :

c’est que le diagnostic du glaucome se porte quand on a trop de tension dans les yeux, or je n’ai pas de tension. Et non seulement je n’ai pas de tension mais j’ai une cornée est assez épaisse qui fait que j’ai encore moins de tension que celle qu’on mesure. Donc mon glaucomes est parait-il un des plus sournois car il est “sans tension” et donc les gouttes de XALATAN ne suffisent pas puisqu’elles diminuent la tension. Comme ce n’est pas la tension, ils ont examiné le nerf optique (IRM cérébrale) pour voir s’il n’y avait pas une lésion. Et bam, c’est normal. L’examen électro-physio est aussi normal. Rebam. Et donc ils ne trouvent pas. Sauf que, pour moi, c’est la cata parce que mon champ visuel continue à se réduire et ma vue à baisser ! En tout cas ils ont confirmé que ce qui est perdu du champ visuel ne se recuperera donc pas, d’où ma rage noire que ces abrutis de haut niveau n’aient pas décelé tout ça depuis 2006. Comme ils ne trouvent pas la cause et ne savent pas vraiment comment l’enrayer, je dois aller voir fin septembre le spécialiste du glaucome aux Quinze-Vingts. Et, avant, faire des exams cardio-vasculaires pour vérifier les vaisseaux du cou qui montent dans les yeux… En plus, toute cette épopée est une vraie ruine : les ophtalmos, les cardiologues… et les opticiens : avant-hier, 495 euros juste pour les verres d’UNE seule monture. Et il m’en faut deux !

Et voilà pourquoi je me bourre de carambars pour me calmer. La cocaine ce sera pour la fin de l’année … en fait il me faudrait des “stupéfiants” : j’aime bien l’idée et le mot … stupéfiant ! Dans mon état de désespérance existentielle c’est exactement ce qu’il me faut. Je vais me renseigner pour trouver ce qui produit ce que Ernst Jünger appelait, dans son Journal, une… “luminescence intérieure” !

Champ de vision …
Pouvoir décrire la lumière… si un jour elle disparaissait ?
Ah la science tout de même !
Mais, Docteur, c’est que j’y tenais à mes yeux bleus !
De mon terrier, je vois très exactement ce qu’a peint Bosch
Je vais apprendre le braille
Tout se rétrécit de plus en plus dans ma vie

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: