Pouvoir décrire la lumière… si un jour elle disparaissait ?

rudebeckias_lumiere2
.
J’aimerais bien, – si un jour la lumière disparaissait – , être capable d’en transmettre la formule ou de savoir la décrire à des hommes venus d’une autre planète qui voudraient nous aider à la recréer…

Mais comment leur expliquer que c’était lumineux mais pas épais, puisque les oiseaux volaient dedans ? qu’elle était fine et transparente, dorée comme du miel sur les croissants du matin ?

Que parfois très tôt elle était bordée de bel azur limpide ? que celle du soir était à l’orient tout rose ? et que celle qui tombe certains soirs sur les tilleuls de la cour est tellement parfumée qu’on est presque heureux de vivre encore pour voir cela et y entendre chanter les merles et jouer les hirondelles… Que celle qui tombe doucement sur les grands rudbeckias du Luco est à tomber par terre tellement elle est belle (même si la photo ci-dessus ne lui rend pas assez grâce)… Comment trouver les mots pour dire qu’on avançait dans la lumière avec une ombre discrète à nos côtés ? et que l’air parfois miroitait en tremblant doucement comme les fleurs de Monet à Giverny ? …

On n’en connaîtra jamais la formule magique mais c’est étonnant d’avoir vu ça je trouve, même si mon glaucome de merde me joue des tours. Si elle disparaissait dans le monde à la suite d’un cataclysme, au aurait beau réunir tous les plus grands physiciens du monde, on ne saurait même pas la recréer. On ne sait que fabriquer nos ampoules blèmes et nos pauvres néons… Dieu est grand d’avoir créé la lumière, et aussi l’amor che move il sole e l’altre stelle comme disait Dante !”

(copié/collé du n°15 des quelques 23 autres choses que “j’aimerais bien…”)

Si on avait à refaire la Création
Quelques étoiles…
L’amor che move il sole e l’altre stelle
Glaucome et champ de vision
“On a été trop gâtés par la lumière !”

beige

One response to “Pouvoir décrire la lumière… si un jour elle disparaissait ?

  1. halvd

    Je me dis souvent qu’à un aveugle qui me demanderait ce que c’est que la lumière, quelle impression ça fait, je pourrais donner une bonne approximation avec certains passages de la musique de Liszt. Le mouvement des trois mages dans son Christus, par exemple : https://youtu.be/z2Zku5NqH30

    Je lui laisserais écouter le début, attirerais son attention vers 4 minutes 10, et à 4 minutes 30 je lui dirais: tu entends comme tout a l’air de se dénouer ? On dirait que quelque chose vient d’éclore. Et bien la lumière, surtout la lumière de fin d’après-midi, pendant ce court instant que les photographes appellent l’heure dorée, ce n’est pas loin d’être la même chose.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: