“Tout concept préformé et détaché du sensible m’est en horreur”

Chiffres_junger

.
Dans son Journal, le 9 mars 1945, Ernst Jünger note ceci :

guillemets_noirs-TNR

STYLE — Ma répugnance envers tout chiffre dans le texte — exception faite des indications chronologiques, de la date et du millésime… Elle vient, en principe, de ce que tout concept préformé et détaché du sensible m’est en horreur, et que le chiffre en est un, sauf, justement, le millésime, où le chiffre prend corps. 1757, 1911, 1914 sont des grandeurs sensibles ; au contraire, il faudrait me forcer pour écrire : 300 chevaux, 256 morts, 100 arbres de Noël. Il ne faut jamais voir les choses avec le regard froid de la statistique.

Mon horreur aussi du système décimal, pour tout travail non profane. Des mots comme centimètre, kilomètre, kilogramme sont à ma prose ce que le bruit du fer pendant la construction du temple est au lévite. En s’appliquant à les éviter, on revient à la réalité même : pied, aune, empan, brasse, un jet de pierre, une heure de marche sont des grandeurs d’ordre naturelle?

Il en va de même pour toutes les notions à la mode, les tournures que colore l’époque : vocabulaire qu’enrichissent surtout la politique, la technique et les relations sociales. Ce sont là combinaisons instables de la matière du langage, et un esprit se classe en cédant à cet entraîtement. Les abréviations sont du même genre ; les expressions ainsi formées doivent être, soit évitées, soit prises dans leur acception originale — et, dans ce cas, il faut les écrire en toutes lettres”.

“Il ne faut jamais voir les choses avec le regard froid de la statistique” nous dit Ernst Junger…

Que dirait-il aujourd’hui de tous nos ministres et parlementaires qui ont tellement perdu le contact avec les grandeurs sensibles et la réalité de la vie qu’ils ne parlent plus qu’en sigles, abréviations, acronymes — c’est à dire en charabia bureaucratique ! Ils parlent de PLF (pour le projet de loi de finances), de PLFSS, de PEA-PME pour les PME et ETI, de RSA, de AAH, de NGT (pour le Nouveau Grand Paris), d’ESS (pour l’Économie sociale et solidaire) … et même de MONALISA (oui vous avez bien lu : La Mobilisation nationale contre l’isolement des personnes âgées) etc… Je vous passe les centaines de sigles dont ils se gargarisent, qui ne font de sens que pour eux et qu’ils nous balancent tous les jours en imaginant que ça leur donne de l’importance. Ils sont pathétiques.

A propos de la langue de bois : Ceci est un perroquet monochrome !
A propos des “grandeurs sensibles” : Mesurer sa vie en matins… et aussi – Un moment c’est combien de secondes ?
Autres petits bouts de Jünger :
Les plumes de Ernst Junger
Un blog dans la rumeur du monde
Il y a des gens qui ont de la chance dans la vie !
Aller au-delà de la page 137

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: