Ah ma chère, figurez-vous que le Château de Versailles se lance dans l’épicerie fine !

versailles
.
Décidé à rivaliser avec ces gueux de Fauchon et Hédiard – et aussi à trouver de l’argent pour son financement (car, dans la France d’aujourd’hui, tout le monde est obligé de faire la manche, quoi?) – le Château de Versailles se lance dans l’épicerie fine et la commercialisation de produits bio que le roi Soleil et sa cour consommaient. Oyez, oyez manants, votre pouvoir d’achat est en berne, mais vous allez pouvoir vous régaler avec “les Gourmandises de la Reine” et “les Plaisirs du Roy”

Les Gourmandises de la Reine, ce sont des sirop de rose à servir en cocktail avec du Champagne, ou de lavande à la vanille, ou de violette ; Et des confiseries : berlingots au miel, fleurs de violettes au miel etc. Les plaisirs du Roi, ce sont des veloutés : soupes de pois cassés au safran, de courge au curry, de potiron au lait de coco ; des Chutney aux truffes du Périgord ou des foies gras de canard entiers dans toute leur tradition! Si vous préférez les pâtes à tartiner, vous allez au Jardin royal où vous trouverez asperges au gingembre, caviar d’aubergines aux olives, topinambour aux morilles, nèfles aux oignons, petits pois à la coriandre…

Rien de très extraordinaire en somme — et je ne sais vraiment pas pourquoi je fais de la pub pour ces produits. Peut-être qu’Auriélie Filippetti n’est même pas au courant. Mais bon, vous payez le logo de Versailles et vous contribuerez ainsi au financement du Château et de ses activités :
versailles_B
.
7,35 euros le bocal de petits pois à la coriandre ; 9,35 euros la Compote d’Amour en cage, 28,30 euros les 130 ml de Chutney aux Truffes du Périgord, 27 euros les 130 ml de Foie gras de canard entier … Vous trouvez tout ça sur leur site et bientôt aussi au Bon Marché, dans les boutiques de luxe, les aéroports, les ambassades, New York, Tokyo, Rio, Cancun…

On vit vraiment une époque formidable non ? Je pense que la prochaine étape pour la rue de Valois, c’est d’organiser un partenariat Versailles/Mickey Mouse pour mettre vraiment en place une politique culturelle citoyenne pour la jeunesse. Ensuite peut-être de jumeler ces produits Royaux avec une marque genre Ketchup ou McDo pour vraiment booster la démocratisation de la culture en France. Peut-être monter aussi des coups ave les Fémen pour donner un petit côté genre qui plairait à Najat Belkacem ? Et, pour finir, installer un studio de télévision permament, genre StarAc’ de TF1, pour vraiment intéresser les jeunes au rayonnement du roi Soleil qu’ils situent sans doute, chronologiquement entre Victor Hugo et Montaigne… Yay ! je suis content d’avoir connu cette époque !

N’importe comment, question épicerie, j’ai vraiment des préoccupations culinaires beaucoup plus terre à terre…


le site web

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: