Les idées de Nicolas Maduro pour combattre la pénurie dans l’utopie socialiste

venez_papier_toilette
.
Le week-end dernier, le gouvernement de Nicolas Maduro (mais si, vous savez bien, c’est celui qui a succédé à Hugo Chavez au Venezuela en avril dernier) a ordonné la mise sous contrôle temporaire d’une usine de papier toilette pour lutter contre la pénurie de ce produit de première nécessité. Selon l’agence Reuters, des troupes de la Garde nationale seront en place pendant 15 jours dans l’usine papetière.

La reprise en main est dirigée par une nouvelle Agence gouvernementale appelée “Défense économique du Peuple” — le genre de truc interventionniste d’État dont rêvent Montebourg, Ségolène et Mélenchon — qui va contrôler les prix et “gagner la guerre économique déclarée dans le pays”.

Le vice-président Jorge Arreaza a déclaré qu’il était dans «l’obligation de l’État d’assurer au Peuple un approvisionnement régulier en produits de première nécessité», et que l’entreprise papetière avait “violé le droit du peuple à accéder à du papier toilette”. L’objectif de l’agence gouvernementale est donc de redistribuer les biens rares, en commençant par le papier hygiénique, en luttant contre l’accaparement des produits par des entreprises privées accusées d’organiser la pénurie dans le seul but de vendre plus tard à un prix plus élevé.

Ces derniers mois, le gouvernement vénézuélien avait déjà pris pris diverses mesures pour lutter contre la pénurie. En mai, les autorités avaient approuvé un crédit de 79 millions de dollars pour importer 50 millions de rouleaux de papier hygiénique et d’autres produits de première nécessité. Parfois la Police adopte une tactique plus rapide et musclée : piller un entrepôt pour redistribuer les rouleaux aux habitants pauvres des quartiers défavorisés.

Vous je ne sais pas mais moi je trouve que l’utopie socialiste c’est tout de même super cool. Au Vénézuéla ou en France, marre de ces sales capitalistes qui organisent la pénurie des produits, créent des chômeurs dans le seul but de remplir Pôle emploi, et font la guerre au Peuple. Vive l’État-providence qui distribue tout à tous, et gratuitement :-)

Contrôler le papier-toilette c’est bien. Contrôler les médias c’est mieux!
Quand l’Etat-Providence s’échouera…
La mort du sale rat de capitaliste racontée aux petits enfants

Source de l’article

6 responses to “Les idées de Nicolas Maduro pour combattre la pénurie dans l’utopie socialiste

  1. Jean-Louis

    Taxer ce que les riches mangent et donner du papier hygiénique aux pauvres…
    Le socialisme contrôle les deux extrémités du tube digestif.

  2. Pingback: Obama : "L'État est la clé de la réussite du secteur privé" | Contrepoints

  3. NP

    Dans 1984, les pénuries sont organisées pour occuper les populations avec des soucis d’intérêt bien pratique. Orwell prenait l’exemple de lames de rasoir, ici nous sommes sur du PQ, ce qui est à la fois bien plus significatif mais aussi bien plus dérisoire.

  4. Pingback: Les étranges pénuries du Venezuela | Hashtable

  5. Pingback: Les étranges pénuries du Venezuela | Contrepoints

  6. Pingback: Les étranges pénuries du Venezuela | gold is money

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: