Suisse : les exilés fiscaux ferment leurs comptes et louent des coffres !

suisse-coffres2
.
Depuis que Berne se dit prêt à la collaboration fiscale, les clients des banques suisses ont trouvé une solution astucieuse de recours. Evidemment :-)

Je sais très bien que ça fait hurler et qu’on passe pour un mauvais citoyen quand on aborde le sujet tabou des “paradis fiscaux”, mais bon, tant pis, j’essaye quand même d’expliquer pourquoi les canaris et les saumons s’en vont !

saumon_canari_fisc

— D’abord, le canari : dans les mines de charbon, à l’époque, les mineurs descendaient toujours avec un canari dans une cage. Comme le canari est super sensible aux gaz toxiques, lorsque les mineurs voyaient que le canari piquait du nez, ils remontaient à l’air libre à toute vitesse parce que c’était le signe qu’il y allait avoir un méchant coup de grisou. Merci le canari !

— Ensuite le saumon rose : quand les rivières sont polluées, les saumons se tirent, vite fait. Quand la qualité des rivières revient, les saumons reviennent. Même pas besoin de faire des lois, des arrêtés, des décrets et des circulaires. Ils reviennent tout seuls parce que c’est la pollution qui les a fait partir.

Bon, vous me suivez ? Quand la fiscalité monte, quand la pression fiscale devient de l’oppression fiscale, les canaris, les saumons et les gens qui ont de l’argent se tirent. Aussi simple que ça. Alors vous avez deux solutions :

• soit vous êtes intelligent et vous diminuez la pollution pour que les saumons reviennnent.
• soit vous rajoutez encore une couche de toxicité et, pour les empêcher de partir, vous les matraquez sur place. Boum, plus de problème. Ils appellent ça “transparence fiscale” par dénonciations nominatives :-)

*

Alors les hommes politiques dans tout ça, ils font quoi en ce moment ? Devinez…

Au lieu de se dire : “merde le canari est en train de crever dans sa cage et les saumons se tirent”… ils hurlent avec la populasse chauffée par les médias : “ah mais ces chiens ont va les traquer, les empêcher de partir, les dénoncer, les plumer et les écailler, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus un seul pigeon vivant dans le ciel de France et plus un poisson vivant dans nos rivières”. Trop cool les politiques !

En plus ils ont le toupet de confondre les exilés fiscaux et les fraudeurs. (image d’un fraudeur tout en bas de ce post). Ceux-là doivent aller en taule. Mais, puisqu’on parle de canaris et de saumons, parlons aussi des fourmis et des cigales. Si les fourmis se tirent, c’est qu’elles en ont assez de voir que les cigales dépensent comme des malades et ne tiennent pas compte des mises en garde annuelles des rapports de la Cour des Comptes qui leur dit expressément et officiellement d’arrêter la gabegie des dépenses et d’arrêter le matraquage fiscal. C’est pour ça d’ailleurs que j’aime bien le président de la Cour, Didier Migaud. Donc que ces politiques-cigales arrêtent de s’en prendre aux fourmis qui commencent à en avoir sérieusement marre d’être traitées de “mauvaises citoyennes” alors que ce sont les politiques qui sont de mauvais dirigeants (quand ils endettent la France à ce point d’irresponsabilité notamment).

*

Bon maintenant il faut aussi que je vous avoue autre chose (grave également) : cette chasse aux “riches” m’insupporte. Ce que je veux moi, c’est qu’il y en ait de plus en plus (des riches!). Que les entreprises gagnent de plus en plus d’argent. Pour embaucher de plus en plus de salariés et que tout le monde gagne de plus en plus et surtout trouve un job de plus en plus vite. Le job et l’emploi d’abord ; l’idéologie après (ou plutôt jamais).

Mais les idéologues hurlent : “quoi ? ces crapules de riches qui gagnent trop et fument de gros cigares en touchant des dividendes indus ? Il faut baisser leurs salaires, les dénoncer, les plumer, sales chiens de capitalistes !”. Et moi, vous savez quoi, je ferais exactement l’inverse. Je me moque que les chefs d’entreprises baissent leurs salaires pour montrer qu’ils sont de gentils bisounours ou qu’ils n’ont pas de patrimoine ! (c’est bien d’avoir un patrimoine et de gagner beaucoup d’argent si c’est légal). Je me moque de leur patrimoine. Ce que je veux c’est QU’ILS CREENT DES EMPLOIS ! Et donc je triplerais, quadruplerais leurs salaires en leur disant : “si vous me videz le Pôle emploi de ses chômeurs, je multiplie votre salaire par dix, donnant-donnant!”. Vous embauchez ? Vous payerez moins d’impôt ! Voilà ce que je leur dirais aux capitalistes, aux canaris et aux saumons ! Mais je ne les massacrerais pas en place publique en les dénonçant à la vindicte populaire. Mais en France c’est difficile à comprendre. On “n’aime pas les riches”. Pathétique : on en est à mille chômeurs de plus par jour. 1000 PAR JOUR !

Voilà c’est dit. Je pense que je vais recevoir la visite des brigades du fisc et du contrôle de la pensée unique ;-)

Pas grave, j’ai tout planqué à ma nouvelle banque :-)

Autres petits bouts de rage politique :
Le problème avec l’État-providence c’est quand la perfusion s’arrête !
Leur anti-capitalisme a enfin marché : le rat capitaliste est mort !
Prochaine révolution : exiger la démocratie fiscale directe !
Quand l’Etat-Providence s’échouera sur la plage des illusions
.
Ne pas confondre exilé fiscal et fraudeur du fisc :
fraudeur

One response to “Suisse : les exilés fiscaux ferment leurs comptes et louent des coffres !

  1. Aya

    Canari, saumon, cigales et fourmis ..sympa un dimanche matin :-)
    En pratique, et cela n’excuse en rien le principe, n’y aurait il pas des paradis fiscaux parce qu’il existe aussi des enfers fiscaux ? (notre pays étant, parait il, au top du top dans ce domaine …)
    Dernière nouvelle entendue aux infos : n’importe qui peut, pour peu qu’il ait les references fiscales ad hoc, accéder ANONYMEment sur le site des impots et jeter un coup d’oeil sur la feuille d’impot de son voisin …C’est d’autant plus savoureux que nos élus devant l’obligation déclarative de leurs patrimoine, ont eux exigé d’avoir accès à l’identité de l’impudent curieux ( journaliste, opposant, simple administré ..)
    Entre culture de la délation et opposition systématique des uns contre les autres, nous sommes heureusement APAISES, OUF !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: