Je suis pour envoyer au Parlement un commando de comptables de la Cour des comptes en tenue léopard !

guerre_marianne_A
.
Au moment où on annonce une intervention internationale en Centrafrique, la guerre au Mali n’est toujours pas terminée. Pour entrer en guerre, une décision Présidentielle suffit. Pour prolonger l’intervention au-delà de 4 mois, il faut faire voter le Parlement (ça a été fait le 22 avril dernier). Donc on lance la guerre, on la prolonge mais on ne nous dit pas quand on l’arrête. Et surtout, on ne nous dit jamais combien elle coûte. Ni comment on fait pour la financer alors que la France n’a plus le sou et que la loi de programmation militaire met les armées au régime sec. Est-ce vraiment ce qu’on appelle une démocratie parlementaire transparente ?

À combien s’élève exactement la facture des guerres ? Mon député ne le sait même pas !

Les opérations extérieures militaires (Opex) sont budgétées tous les ans dans la loi des finances. Les estimations sont évidemment régulièrement dépassées et il faut toujours payer les surcoûts. Quel est la facture réelle de la guerre au Mali ? Personne ne le sait. Quel sera celui de l’intervention en Centrafrique ? Nos parlementaires n’en ont pas fait la moindre estimation précise ;

Confrontée à une grave crise économique, la France a-t-elle aujourd’hui les moyens de financer ces guerres ?

Certains disent que le coût de l’opération au Mali dépasserait les 630 millions d’euros dédiés aux Opex dans le budget 2013. Mais tout est vague, rien n’est officiel, rien n’est précis. D’autres estiment que la France aurait déboursé 2,7 millions d’euros par jour au Mali, soit une facture sensiblement plus élevée que l’opération Harmattan en Libye : 1,7 millions d’euros par jour (368,5 millions d’euros en 2011) ou en Afghanistan : 1,4 millions d’euros par jour (493 millions d’euros en 2012).

Envoyer au Parlement un commando de la Cour des Comptes en tenue léopard !

Le problème de ces guerres est que leur financement n’intéresse ni les journalistes, qui se moquent comme de l’an quarante de savoir si la France est encore en guerre ou pas ; ni surtout les Parlementaires qui ignorent totalement combien coûtent exactement les guerres dont ils autorisent la prolongation — alors qu’ils ont été élus pour contrôler l’usage et l’affectation de l’argent public.

Il faudrait donc (voir photos ci-dessous) qu’on envoie en urgence au Parlement un commando de comptables de la Cour des Comptes en tenue léopard pour dépatouiller toute cette fumée financière digne d’une République bananière, mais totalement indigne d’un grand Parlement moderne. Je crois vraiment que cette démocratie représentative n’en a plus pour très longtemps.
Migaud_leopard_A

Migaud_leopard_B
Cet homme est le Premier président de la Cour des Comptes. Il s’appelle Didier Migaud et j’espère qu’il deviendra le prochain Président de la République.

*

La maladie d’Alzheimer et la guerre au Mali

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: