Chômage : mais de qui se moque-t-on ?

essentiel_est_ici_2
.
En écoutant Radio-Gouvernement, hier soir, je me suis dit : tiens, il semblerait que le chômage soit en baisse. Et comme j’en ai assez, tous les mois, d’aller vérifier leurs chiffres, je suis allé me coucher : on ne va tout de même pas perdre notre temps à traquer leurs statistiques pour voir comment ils les bidouillent. Il faudrait comptabiliser toutes les radiations à Pôle emploi ; comptabiliser aussi tous les “emplois aidés” – payés par le contribuable ; comptabiliser enfin toutes les “catégories” (A, B, C…) qui servent à découper le grand saucisson du chômage en plus petites rondelles que l’opinion puisse l’avaler … Tout cela est épuisant et d’ailleurs plus personne n’est dupe des “baisses” annoncées. Et puis ce matin, je me suis dit : “allez, va encore vérifier pour être sûr”. Et voici ce que j’ai découvert…

Le chômage n’est évidemment pas en baisse mais en hausse

Il suffit d’aller regarder les chiffres officiels du nombre des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi — chiffres d’octobre publiés le 28 novembre par la DARES.
ATTENTION : les derniers chiffres de novembre sont ici

• Catégorie A : 3 275 200 chômeurs (en hausse de 6% sur un an)
• Catégories B et C : 1 607 800 chômeurs. (B en hausse de 8,7% sur un an et C en hausse de 8,5% sur un an)
• Les moins de 25 ans sont en hausse de 0,6% sur un an en catégorie A.

Je précise, pour les non-initiés, qu’on peut mesurer l’évolution du chômage soit sur un mois, soit sur un an (qui est à l’évidence une référence beaucoup plus pertinente). C’est en effet comme les cours de la Bourse : c’est la tendance qui est intéressante, pas le chiffre instantanné qui évolue de minutes en minutes. Retenez seulement que le Gouvernement prend toujours le chiffre qui l’arrange le plus (forcément, il cherche à dissimuler la gravité de la situation). Mais le problème avec ce Gouvernement, c’est qu’il nous dit : “c’est la tendance longue qui compte”. Ah bon ? Eh bien justement, la tendance, on la mesure sur un an. Et, si vous regardez les chiffres, elle est particulièrement alarmante.

Presque 6 millions de chômeurs !

Au total, le nombre de chômeurs de catégories A, B et C est en hausse de 6,8% sur un an. Le chômage total s’élève à 4 833 000. Mais le Gouvernement précise que ce chiffre ne concerne que la France “métropolitaine” : avec les DOM, il s’élève à 5 182 500. Je ne savais pas que le Gouvernement était raciste et distinguait maintenant les chômeurs selon qu’ils sont DOM ou “métropolitains”. Un chômeur est un chômeur quelle que soit la couleur de sa peau. Et donc il faut ne donner qu’un seul chiffre, sans distinction d’origine ! Est ce qu’on comptabilise à part les “ministres métropolitains” ? Est ce qu’il faut compter Madame Taubira à part dans le Gouvernement ? Quelle honte.

Donc, si je récapitule, le total France et DOM est de 5 182 500 chômeurs. (chiffre auquel il faudrait d’ailleurs encore ajouter les catégories D et E (645 900), ce qui fait un total de 5 828 400 chômeurs ! Oui, presque 6 millions. Et Hollande et son Gouvernement ont le toupet de nous dire que tout va bien, que le chômage baisse et que la “tendance est bonne” ? On hallucine.

Personne n’est plus dupe de cette histoire “d’inversion des courbes”

Les gens savent bien que le Gouvernement fait tout pour réduire “administrativement” le chômage. A coup de radiations, d’emplois “aidés” (qui tomberont quand ils ne seront plus aidés justement) et de manipulations en “catégories”… Mais les politiques, eux, doivent tenir jusqu’aux élections, alors ils doivent faire croire que le chômage baisse… Hollande a n’importe comment déjà laissé entendre que “l’inversion des courbes” interviendrait plus tard… Comme le retour de la croissance : plus tard. Ou la pause fiscale : plus tard. Depuis plus d’un an, (voir image du haut), le Gouvernement a fait exactement l’inverse de ce qu’il aurait fallu faire pour créer de vrais emplois durables. Encore aujourd’hui, regardez : le chômage est le problème prioritaire et que fait le Gouvernement : il fait discuter l’Assemblée Nationale sur …. la prostitution ! Pathétique. Il récoltera ce qu’il a semé : il a semé du vent, il récoltera donc la tempête.

Il est urgent d’arracher les statistiques aux manipulations Gouvernementales

• Comme moi, vous aimeriez qu’on vous donne tous les mois les chiffres exacts du chômage. Les vrais chiffres, pas ceux que le Gouvernement décide de vous présenter en les ayant auparavant badigeonnés de susucre rose bonbon.

• Comme moi, vous aimeriez qu’il y ait une “inversion des courbes du chômage” comme ils disent. Mais comme c’est le Président de la République qui l’a promis — et que ce n’est pas vraiment lui le créateur d’emplois dans ce pays (sauf les emplois publics) — vous avez raison de penser que le résultat des courses sera forcément pipé grâce à une manipulation habile des statistiques.

• Le vrai problème c’est que c’est l’INSEE qui fait les calculs et tronçonne les chômeurs en plein de catégories. Et comme l’INSEE dépend du Gouvernement, vous avez tout à fait raison de suspecter leur validité des chiffres qu’on vous présente tous les mois.

et donc …. Et donc il faut que toutes les statistiques, toutes les données, tous les chiffres, soient rassemblés et calculés de façon transparente (pour éviter la tentation de manipulation par le Gouvernement). Et qu’ils soient calculés par des organismes indépendants du Gouvernement – sous le contrôle du Parlement, par des commissions indépendantes. Ou même par la Cour des Comptes, pourquoi pas : on lui donnerait la mission de vérifier tous les chiffres de la République (y compris ceux du chômage) et pas seulement le ceux des dépenses publiques. Elle pourrait le faire sans même envoyer ses hélicoptères :-)

Alors bien sûr, il y en a qui me disent : oh mais il faut pas être parano comme ça. Il faut croire les ministres, ce sont des gens honnête, tu sais…” — Euh, vous vous rappelez celui qui jurait devant la représentation nationale qu’il n’avait pas de compte en Suisse ? … etc. Bon, là aussi, vous avez compris : indépendance totale et transparence absolue. Et la France ira mieux.

*

Pourquoi il ne faut surtout pas qu’Hollande ”inverse les courbes” !
Chômage : je prends ma calculette et je vous explique !
Courbe du chômage ? Non : courbe des prochaines émeutes !
Najat Belkacem fait plier les courbes et inverse le réel” !
Depuis un an le Gouvernement a tout faux !
pourquoi c’est très mal barré pour l’emploi des jeunes !

*

chomage_menteur1
.
chomage_et-HOP

One response to “Chômage : mais de qui se moque-t-on ?

  1. Pingback: Courbe du chômage : la réalité derrière les apparences | Contrepoints

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: