Hollande annonce une vaste réforme des structures fiscales

secretGen
.
Dimanche, à 19:50, sur le perron de l’Elysée, Pierre-René Lemas, Secrétaire général de l’Elysée annonçait une “vaste réforme des structures fiscales françaises”. Cette réforme — qui a surpris tout le monde, y compris le Premier Ministre — faisait suite à la manifestation organisée dans la journée par le Front de Gauche.

Au cours de cette manifestation, Jean-Luc Mélenchon avait à nouveau martelé : “la France est en 1788 : le système de l’impôt est rejeté par tout le monde car il protège les privilégiés fortunés. Il faut abolir les privilèges. Les très riches et les très grandes entreprises ne contribuent pas à la hauteur de leurs moyens. Au contraire, ils se servent à pleines mains. Le problème dans ce pays, ce n’est pas le coût du travail, c’est le coût du capital”.

François Hollande sait pertinemment que la manifestation de Mélanchon n’a pas été massive. Il sait bien qu’il n’y aura pas de “révolution fiscale”. Mais il sait aussi compter les voix pour les prochaines élections : il ne doit perdre ni celles qui lui restent encore sur sa Gauche, ni celles qu’il peut espérer prendre aux deshérités et aux 6 millions de chômeurs… Il a donc décidé de “faire un geste fort pour plus de justice sociale” afin de faire de la France “une démocratie normale, où les riches ne dicteront plus leur loi”. On se rappelle son sidérant : “Oui, je n’aime pas les riches. Je n’aime pas les riches, j’en conviens” (France2, 8 juin 2006).

Voici le communiqué lu par le Secrétaire général de l’Elysée :

“Conformément aux orientations fixées par le Président de la République et afin de relancer à la fois la justice fiscale et les rentrées fiscales qui enregistent un ralentissement préoccupant, il a été décidé de réorganiser les ministères afin de créer un “choc citoyen de contribution fiscale”.

Un grand Ministère d’État chargé des Rentrées fiscales et de la Lutte contre les Privilèges” est créé. Tous les anciens ministères deviennent des Ministères délégués auprès du ministre d’État et sont rebaptisés comme suit :

Ministre de la Culture et de la taxe sur les bourgeois
Ministre des Entreprises et de la taxe sur les privilégiés
Ministre de la Communication et de la taxe sur les riches
Ministre du Logement et de la taxe sur les plus fortunés
Ministre des Transports et de la taxe sur les plus aisés
Ministre de l’Agriculture et de la taxe sur les nantis
Ministre de l’Économie numérique et de la taxe sur les possédants
Ministre du Commerce extérieur et de la taxe sur les avantagés
Ministre de l’Énergie et de la taxe sur les plus favorisés
Ministre de l’Agroalimentaire et de la taxe sur les patrons
Ministre du Tourisme et de la taxe sur les capitalistes
Ministre du Redressement industriel et de la taxe sur les actionnaires
Ministre des Sports et de la taxe sur les profiteurs
Ministre de l’Artisanat et de la taxe sur le capital
Ministre du Développement et de la taxe sur les retraités

Etc

*

Leur culture anticapitaliste est tout simplement terrifiante !
les exilés fiscaux ferment leurs comptes et louent des coffres
Prochaine révolution : exiger la démocratie fiscale directe !

*

Jean-Luc Mélenchon : interview ici

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: