Pourquoi les journalistes Français ne posent-ils jamais de questions !

Questions_russe
.
En russe, POCHEMUCHKA, c’est une personne qui pose une grande quantité de questions. Ce n’est pas un mot Français — ni à l’évidence une pratique médiatique de chez nous : vous imaginez un journaliste Français posant à un homme politique des questions qui appellent de vraies réponses ? Ou les posant à nouveau quand le politicien répond manifestement à côté en utilisant la langue de bois ? Ou exigeant d’aller au-delà des réponses-bidon, vagues ou vaseuses ?

• Mr le Président combien coûtent très exactement les guerres au Mali et en Centreafrique ? Soyez très précis car tout cela doit être financé et donc vous devez le savoir en engageant le pays et l’argent des Français.
• Mr le Président pourquoi vos ministres disent-ils que le chômage baisse quand de toute évidence il augmente ?
• Mr le Président pourquoi, quand il y a plus de 5 millions de chômeurs, faites-vous voter des lois sur la prostitution, le mariage gay, les rythmes scolaires comme si c’était la priorité des priorités pour les Français ?
• Mr le Président pourquoi ne réduisez-vous pas les dépenses ? Avez vous fait une liste des économies possibles ? Soyez précis…
• Mr le Président avez-vous au moins lu des rapports de la Cour des Comptes ? et lesquels ? Comme vous le savez, ils pointent des dysfonctionnements très nombreux et précis… Pouvez-vous en citer quelques-uns ?
• Mr le Président si vous les avez lu, pourquoi n’en tenez-vous pas compte ? Vous pensez vraiment qu’ils n’ont pas de sens ?
• Mr le Président quand allez-vous diminuer les prélèvements dont tout le monde dit qu’ils ont atteint la limite du supportable ?
• Mr le Président vous n’avez rien dit sur la dernière directive européenne permettant le “bail-in” des banques, c’est à dire la ponction sur l’épargne des français ? Trouvez-vous cela bien ? N’est ce pas une spoliation ?
• Mr le Président en augmentant les dépenses, vous augmentez la dette ? Pensez-vous qu’il soit digne de faire payer vos factures aux générations suivantes ?
• Mr le Président quand allez-vous diminuer le nombre de lois dont vous savez qu’elles étouffent la France ? Or chaque semaine un de vos ministre annonce une nouvelle loi..
• Mr le Président quand allez-vous diminuer le nombre de fonctionnaires en redessinant le périmètre de l’État ?
• Mr le Président pensez-vous vraiment que l’immigration puisse continuer au même rythme que lorsque la France était riche ? Faut-il vraiment régulariser tous les “sans-papier” ? Vont-ils trouver des emplois ou seront ils obligatoirement assistés ? Dites-nous vraiment ce que vous en pensez.
• Mr le Président quand allez-vous diminuer le nombre des ministres ? Et pourquoi les nommez-vous pour remercier un Parti d’avoir voté pour vous aux Présidentielle et pas en fonction de compétences techniques qui seraient utiles au pays ? Ne faut-il pas d’abord avoir réussi dans une entreprise avant d’entrer au Gouvernement de la France ? L’ascension par le Parti vous parait-elle suffisante ?

Etc….

Non, en France aucun journaliste ne pose de questions. Et surtout pas des questions qui puissent déranger ou embarrasser le Pouvoir, un ministre, un Premier ministre ou un Président. En France les représentants du Pouvoir sont sacrés et les journalistes des faire-valoir serviles, soumis, complaisants… Des passe-plats subventionnés, couchés et soucieux de conserver leur statut d’interviewers patentés … D’ailleurs ils sont tellement habitués à lire des communiqués officiels qui leur disent que tout va bien, qu’ils ne se posent pas de questions et ne cherchent même pas à comprendre ce qui se passe… Ils gobent tout en souriant de façon complaisante…

Si vous voulez voir de vrais journalistes OSER poser des questions embarrassantes, regardez ces trois vidéos de la BBC . Et vous aurez honte des journalistes Français ; Commencez avec celle de Chloe Smith ! Et imaginez la même situation en France !!!

*

J’espère qu’en 2014 il y aura une bonne crise politique et que le Peuple souverain sera appelé — comme en Suisse — à trancher par des référendums à répétition. Qu’on sorte enfin de cette grande farce indigne d’une démocratie représentative qui n’est plus représentative justement, et qui s’éloigne donc gravement de la démocratie tout court. Cinq ou six bons coups de démocratie directe feront du bien. Et comme ça, au moins, les solutions ne seront plus éternellement repoussées aux calendes grecques, à une prochaine loi à venir qui ne vient jamais…

Avec un système de “votation à la Suisse”, le Peuple souverain votera et, le dimanche soir, on aura la réponse. Mariage gay ? le Peuple vote ! Réduction des gabegies dénoncées par la Cour des Comptes ? le Peuple vote ! Immigration ? le Peuple vote ! Statut exorbitant de la Fonction publique ? le Peule vote ! Légitimité des subventions à la Presse ? le Peuple vote ! Légitimité des “partenaires sociaux” ? le Peuple vote ! Nombre des ministères ? le Peuple vote ! Avantages fiscaux des Parlementaires ? le Peuple vote ! etc etc etc… Vous voyez comme c’est simple : tous les problèmes que les Parlementaires ont été incapables de régler en 30 ans, on les solde en un dimanche de scrutin ! Vous voyez, c’est cool la démocratie directe ;-)

Ou alors on permet à la Cour des Comptes de faire un petit “coup d’état”. Ça me va aussi. L’un ou l’autre — mais qu’on sorte au plus vite de la gabegie financière et de la dérive des dépenses. Le temps presse, il faut se réveiller. Quand on a plus de 5 millions de chômeurs il y a le feu au lac et ce n’est pas la peine d’attendre les prochaines émeutes urbaines !

Dictionnaire Larousse :
QUESTION : n.f.
“Demande faite pour obtenir une information, vérifier des connaissances”.

Le président vénézuélien et son “Téléjournal de la vérité»

Autres mots intraduisibles :
JAYUS
IKTSUARPOK
PANAPOO

Source image

3 responses to “Pourquoi les journalistes Français ne posent-ils jamais de questions !

  1. Thierry Mitchell

    Bonsoir,
    Merci pour votre site où les sujets abordés sont toujours intéressants et l’angle de vue rafraichissant!
    Je ne suis toutefois pas d’accord avec vous sur la question des la démocratie directe
    Directe ou pas, elle n’est pas la solution aux problèmes de la France qui se trouvent plutôt sur le terrain du respect du droit naturel des individus
    En dernier ressort peu importe qui détient le pouvoir (le peuple via la votation ou les politocard via les élections) si son exercice n’a pas de limite et mène à la tyrannie
    C’est bien le problème de la révolution française qui au lieu de limiter le pouvoir s’est contentée de le faire changer de mains
    Une voisin parisien
    Thierry

  2. Pingback: Le gouvernement veut recourir aux ordonnances et se passer du Parlement | Contrepoints

  3. Pingback: Le gouvernement veut recourir aux ordonnances et se passer du Parlement | gold is money

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: