En finir une fois pour toute avec les J.O

JO_logo_viktor-hertz
.
Ouf, c’est fini : les Jeux olympiques de Sotchi sont terminés. Les sportifs comptent leurs médailles, mais personne ne fait jamais vraiment le total abyssal des ardoises financières que coûtent ces pitreries quadriennales. Et le pire est que la folie financière n’est pas terminée et qu’ils vont encore nous remettre ça à Rio en 2016. Bon, je ne vais pas en faire une tartine mais juste trois ou quatre choses courtes.

(1) Ces J.O sont des gouffres financiers vertigineux inadmissibles (Sotchi : 50 milliards $)

(2) Le sport est totalement corrompu par ce fric qui coule à flots dans des cérémonies manipulées par des Gouvernement avides de reconnaissance internationale. Le “sport” n’est qu’un prétexte et qu’on ne me fasse surtout pas le coup de “l’esprit sportif” qui serait une école favorisant la fraternité entre les peuples alors qu’il n’est que l’occasion d’agiter des drapeaux et de beugler des hymnes nationaux. Marre aussi de cette idéologie et de cette répugnante hystérie nationaliste.

(3) Continuer à multipler les villes dilapidant l’argent des citoyens est une folie furieuse : Atlanta (1996), Sydney (2000), Athènes (2004), Pékin (2008), Londres (2012), Rio de Janeiro (2016), Tokio (2020)… (et je ne parle même pas des jeux d’hiver : Albertville, Lillehammer, Nagaro, Salt Lake City, Turin, Vancouver, Sotchi, Pyeingchang…). En pleine crise mondiale, ces infrasctructures temporaires ruineuses sont une aberration. Et en 2016 ce sera Rio (mais si, vous savez bien, là où il y a tellement de déshérités qui vivent dans des favelas et qui ne rêvent évidemment que des “villages olympiques” et de grands stades !). Et la France ruinée veut aussi ses jeux en 2024. On hallucine. Avec tout cet argent (personne ne s’est donné la peine de faire un total cumulé) on aurait pu construire des écoles ou rembourser les dettes !

(4) Il faudrait décider que les JO se tiennent désormais toujours en Grèce, et toujours dans la même ville – disons Olympie, comme à l’origine, et pour toujours. Et point final, on arrête la gabegie financière ruineuse. Ce serait retrouver l’esprit sportif et la “flamme” des origines. Et ça permettrait d’arrêter de construire des stades sur-dimensionnés et des villages olympiques laids et ruineux, et qui ne servent qu’une fois avant de tomber en ruine. Quelle paix ce sera de remonter aux sources. Et d’écouter Socrate en lisant Platon… Sans voir Poutine sur les écrans plasma.

Ils parleraient de quoi s’ils ne parlaient pas des jeux ?

Logo JO © Viktor Hertz.

3 responses to “En finir une fois pour toute avec les J.O

  1. Orage

    Il n’y a pas que le sport qui soit corrompu, le CIO l’est déjà, comme la FIFA, alors qu’est-ce qu’on peut attendre?

  2. Bichau

    Excellente idée pour la Grèce, c’est ce que nous pensons depuis longtemps, écoeurés par tous ces gaspillages et la corruption qui règne autour de ces jeux.
    Mais bien entendu, lorsqu’il s’agit de sommes aussi faramineuses à se mettre en poche pour toute cette clique : gouvernements et les entreprises qui gravitent autour, promoteurs, CIO, FIFA, on n’est pas prêt de changer de modèle !
    Les expulsions continuerons, les pauvres seront encore chassés de chez eux, et l’argent continuera à couler à flots tous les quatre ans pour les plus riches…

  3. Reblogged this on No One Is Innocent… and commented:
    J’aime bien les voix dissonantes, surtout quand elles n’ont pas tort…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: