Après le Panthéon, je propose de bâcher l’Elysée, Matignon et tous les ministères… Puis de les murer !

pantheon_A

.
À Paris, pour faire du fric, de plus en plus d’institutions et musées parisiens ont accepté récemment de recouvrir de bâches publicitaires leurs façades en travaux. Ça a été le cas pour la Conciergerie, une partie du Louvre, le musée d’Orsay et le palais de Justice qui ont tous été recouverts par des bâches publicitaires géantes. Aujourd’hui c’est au tour du Panthéon mais avec une petite distinction qu’explique le président du Centre des Monuments Nationaux (CMN) …

On ne met pas de la pub sur un cimetière !

“J’ai refusé l’idée d’une bâche publicitaire malgré les recettes importantes que cela aurait pu apporter” , a déclaré à Philippe Bélaval. Le président du CMN a évidemment résisté à une tentation très forte car des marques de sport ou de fringues étaient prêtes à cracher entre 500.000 euros et un million d’euros pour faire de la publicité sur ce monument dédié aux “grands hommes” de la Nation !

“Le besoin de ressources propres ne justifie pas que l’on fasse n’importe quoi. On ne peut pas dire que le Panthéon est emblématique des valeurs de la République et mettre le logo d’une marque dessus”, a considéré M. Bélaval.

Bon, je reconnais que le gars a une position à la fois très honorable et logique : il avait déjà refusé l’idée d’une publicité sur une bâche sur l’Arc de Triomphe sous lequel se trouve la tombe du Soldat inconnu.

Pour le Panthéon, M. Belaval a donc préféré confier la déco de la bâche à un artiste — le «photograffeur» JR — connu pour ses interventions “participatives à valeur symbolique” qui « a paru incarner de manière éclatante la dimension humaine et universelle du Panthéon ». Tah dah !

«Pour la première fois, les bâches d’un chantier d’un monument national deviendront donc le support d’une création artistique contemporaine, et non celui d’une campagne publicitaire lucrative», nous dit le CMN. En gros : vous aurez tout de même une forme de pub mais ce ne sera pas de la pub de marque et surtout, ça ne rapportera pas un kopek.

En revanche rien n’empêche de bâcher l’Elysée !”

Je comprends tout à fait les réserves du Président du CMN (le Panthéon est un cimetière et l’Arc de Triomphe a son mort également), donc pas de pub.

Mais l’Elysée, Matignon et tous les ministrères, eux ne sont pas des cimetières ! Et donc il faut impérativement les bâcher ! Tous et très vite. Et faire un maximum de fric en vendant les bâches aux publicitaires les plus offrants !

Vous vous rendez-compte : tous ces gens qui nous coûtent les yeux de la tête deviendraient subitement des boites à sous et des tirelires qui soulageraient un peu les contribuables épuisés !

L’Élysée bâché pour 1 million d’euros ? Il ne faut pas hésiter une seconde ! Matigon adjugé pour 500 000 euros ? Bien sûr qu’il faut le faire ! Et tous les ministères ! Oui, oui, tout de suite ! Faites le calcul, c’est l’aubaine du siècle, il ne faut pas la louper. On a une dette à rembourser et des indemnités chômage à payer !

Allons enfants de la Patrie, bâchons, bâchons !!!

En plus, l’idée de bâcher l’Élysée et surtout de murer l’État me convient très bien. Qu’ils disparaissent de notre vue ! Et qu’ils nous rapportent un peu d’argent au lieu d’en dépenser !

louvre_C
conciergerie_B

7 responses to “Après le Panthéon, je propose de bâcher l’Elysée, Matignon et tous les ministères… Puis de les murer !

  1. Orage

    “des tirelires qui soulageraient un peu les contribuables épuisés ! ”
    Vous êtes naïf, switchie! L’argent irait droit dans les poches de nos zélites par des moyens détournés, bien sûr, ou une fois de plus à des associations louant le vivrensemble et la diversité ou à financer des voyages inutiles de parlementaires etc…
    Le con-tribuable n’en verrait pas une miette!

    • Comme le dit “Orage”, les “zélites” &Co, que j’appelle aussi les “cons-sanguins”, s’en mettraient plein les fouilles, tandis que nous resterions des cons-sans-gains …

  2. Christian

    Il suffirait de les murer, comme disait Switchie, avec tous les responsables à l’intérieur. Ensuite, on coupe les lignes et on brouille les portables. Et on n’oublie pas le Sénat, l’assemblée nationale, le CES.
    La on aurait une paix, mais une paix…

  3. Orage

    Ah, ça fait du bien de rêver…

  4. Orage

    Murer aussi, voilà qui me plaîrait! Se débarasser d’un coup de tous ces inutiles avec leurs prébendes, copinages et carnets d’adresses. Supprimés d’un coup, quel satisfaction!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: