La communication Gouvernementale est d’une rare indigence. Mais surtout elle nous coûte cher.

infographie_SIG_A
.
Hier — sur le compte twitter du Gouvernement @fil_gouv — je suis tombé en arrêt devant cette “infographie” stupéfiante représentant une flèche qui monte. Regardez-la attentivement et dites-moi si vous voyez un une donnée chiffrée, un pourcentage, une référence statistique, une date précise, une comparaison…. — enfin n’importe quoi, mais qui soit sérieux, officiel, solide et susceptible de nous montrer si — effectivement — les créations d’emploi dans le secteur privé repartent à la hausse.

C’est possible, je n’en sais rien, mais comme le SIG (le Service d’Information du Gouvernement) qui l’a réalisée ne donne pas un seul chiffre, je ne peux pas prendre cette affirmation au sérieux. Et même si elle était vraie, je condamne cette méthode indigne d’informer les citoyens. Sur un sujet économique aussi important, une infographie sans chiffres est scandaleuse. Et ceux qui l’ont réalisée devraient avoir honte de dilapider ainsi l’argent public — celui du contribuable — pour une communication propagande Gouvernementale d’une telle indigence.

Infogrpahie_SIG_B
.

Les chiffres de l’emploi dans les secteurs marchands

Du coup cela m’a donné envie d’aller voir ce que disait l’INSEE – qui n’a pas publié de statistiques plus récentes. Mais voici les derniers chiffres officiels concernant l’emploi dans les secteurs marchands :

Au 3e trimestre 2013 : destruction de 15 600 postes
Au 2e trimestre 2013 : destruction de 34 600 postes
Au 1er trimestre 2013 : destruction de 8 300 postes
Au 4e trimestre 2012 : destruction de 44 600 postes
Au 3e trimestre 2012 : destruction de 41 700 postes
Au 2e trimestre 2012 : destruction de 22 400 postes
etc.

Ces chiffres là, le Gouvernement s’est bien gardé d’en parler quand ils étaient publiés ! Mais s’il y a un renversement de tendance, je serai le premier à m’en réjouir.

Quoi qu’il en soit, il faut communiquer les chiffres. Et ne pas se contenter d’une simple affirmations qui, s’agissant d’un Gouvernement, n’est que de la propagande insipide et coûteuse.

Il est urgent d’arracher les statistiques aux manipulations Gouvernementales

Les statistiques — toutes les statistiques : sécurité, cambriolages, immigration, dette, chômage, créations d’emplois, prix, pouvoir d’achat… — sont devenues trop importantes dans une démocratie pour qu’on les laisse aux mains d’un Gouvernement – quel qu’il soit, de Gauche ou de Droite.

On le constate tous les mois avec la publication des chiffres du chômage : on veut les chiffres exacts, pas ceux qui arrangent le Gouvernement qui décide de nous les présenter en les ayant auparavant badigeonnés de susucre rose bonbon. On ne veut pas de chiffres trafiqués ou de chômeurs découpés en rondelles…

Pour le chômage comme pour tous les autres chiffres, si l’INSEE dépend du Gouvernement. On suspectera donc forcément leur validité, et ce n’est pas sain dans un démocratie où les citoyens doivent être informés de façon objective et pas partisane. Il faut donc que ça change.

Il faut rendre l’INSEE indépendante du Gouvernement

Il faut que toutes les statistiques, toutes les données, tous les chiffres, soient confiées à des organismes INDEPENDANTS du Gouvernement. Et qu’ils soient rassemblés et calculés de façon transparente (pour éviter la tentation de manipulation par le Gouvernement).

On peut imaginer que l’INSEE soit placé sous le contrôle du Parlement, ou d’une Autorité indépendante. Ou même confié à la Cour des Comptes, pourquoi pas : on lui donnerait la mission de vérifier tous les chiffres de la République (y compris ceux du chômage) et pas seulement le ceux des dépenses publiques. Elle pourrait le faire sans même envoyer ses hélicoptères :-)

Alors bien sûr, il y en a qui me disent : oh mais il faut pas être parano comme ça. Il faut croire les ministres, ce sont des gens honnête, tu sais…” — Euh, vous vous rappelez celui qui jurait devant la représentation nationale qu’il n’avait pas de compte en Suisse ? … etc.

Bon, là aussi, vous avez compris : indépendance totale et transparence absolue. Et la France ira mieux. Je suis d’ailleurs pour poser la question au Français par référendum : “Souhaitez-vous que l’INSEE soit indépendante ou qu’il dépende du Gouvernement ?” Vous verrez la réponse ! Et croyez-moi : la démocratie s’en portera beaucoup mieux !

2 responses to “La communication Gouvernementale est d’une rare indigence. Mais surtout elle nous coûte cher.

  1. Thierry Mitchell

    “I only believe in statistics that I doctored myself” Winston Churchill :-)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: