Ça y est : il vont nous reconstruire un mur de Berlin, le long du Dniepr !

Ukraine_map
.
Ce qui est bien avec tous ces enfoirés de diplomates — qui sont payés à plein temps à l’ONU et se la coulent douce dans leurs ambassades du monde entier — c’est qu’ils ne voient rien venir et qu’ils n’ont manifestement prise sur rien. Le pouls du monde bat sans eux et tout ce qu’ils font— après les événements — c’est de ramer comme des malades pour savoir — au lendemain de la révolution — s’ils sont toujours en poste ou non. Bref, ils ne servent strictement à rien !

Incapables d’anticiper et de désamorcer les crises !

Depuis des décennies, les diplomates de l’ONU sont dramatiquement incapables de désamorcer la moindre crise. Et ce sont donc toujours des abrutis sur des tanks qui sont chargés de replacer les pions et de redéfinir les frontières en déroulant des fils barbelés.

Pendant que les guerres font rage aux quatres coins du monde, nos éminences en leurs belles Chancelleries s’occupent de discutailler et de faire avancer les …“processus”. Ça fait des décennes qu’ils s’occupent des “processus de paix” et tout ce qu’on a ce sont des “engrenages de guerre” – de plus en plus sanglantes et partout : Liban, Palestine, Irak, Afghanistan, Lybie, Syrie etc… Des ruines et la misère partout. Donc chapeau les professionnels du “processus” de Paix !

Avec “l’élargissement” pacifique de l’Europe et la tenue régulière de grands “Sommets” des chefs d’Etat du G8, on était parait-il sur le chemin de la concorde entre les Peuples, de la coopération pacifique entre les Etats, de la félicité des citoyens. Bref, que du bonheur comme ils disent aujourd’hui…

Manque de pot, tout ce qu’on voit c’est la guerre partout et des conflits généralisés, et tout ce qu’on entend c’est le bruit des canons et des kalachnikovs. Et maintenant — avec le kamarade Poutine qui appelle l’armée Russe à la rescousse de la Crimée — des bruits de bottes aux frontières de l’Europe… Chapeau les diplomates !

Ils vont nous faire le coup de la partition

Certains vont nous refaire le coup de la partition du pays qui serait l’équivalent de la reconstruction d’un mur de Berlin. L’avantage évidemment c’est qu’il serait facile à tracer : il suffirait de suivre les berges du Dniepr et de monter les parpaings sur les 1.095 km de la partie du fleuve qui coule en Ukraine.

Mais cela ne règlerait évidemment ni la division politique entre Russophiles et Ukrainiens, ni la situation économique qui est gravissime puisque c’est toute l’Ukraine qui est à genoux financièrement, croulant sous les dettes qu’elles ne peut à l’évidence pas rembourser.

On est en 2014 et — si j’ai bien entendu tout le prêchi-prêcha des Européens ces dernières années — rien de tout cela n’aurait du se produire. On savait que l’Europe était inexistante sur le plan diplomatique ; on avait vu qu’elle était partie en vrille sur le plan économique et financier. Et maintenant — alors qu’ils nous assuraient qu’elle avait “préservé les Peuples de la guerre” — voilà qu’on entend des bruits de bottes inquiétants aux frontières…

Et toujours pas l’option démocratique

Si elle ne se répète pas, l’histoire bafouille grave en ce moment. Il n’y a évidemment qu’une seule solution que les diplomates auraient du préparer : la consultation libre des Peuples et leur autodétermination. Mais les diplomates n’ont rien fait pour favoriser cette solution qui semble pourtant la seule possible.

Si Poutine choisit d’envoyer ses chars, l’option politique saute et Obama et les “alliés occidentaux” n’auront plus qu’à relire leurs manuels d’histoire et, comme en 1948, répondre au blocus terrestre Russe de l’Ukraine par l’établissement d’un pont aérien. Impossible évidemment.

L’histoire ne se répètera pas : entre juin 1948 et mai 1949, les moyens mis en œuvre avaient été considérables : 3 couloirs aériens, 280 000 vols (un toutes les 45 secondes), 2,3 millions de tonnes de marchandises envoyées… Aujourd’hui l’Europe restera immobile. Seuls Bernard Henri Lévy et Kouchner vont sortir de la naphtaline leurs gilets d’aviateurs et se faire parachuter sur Kiev (avec leurs portables pour pouvoir faire leurs “selfies” et les diffuser sur Twitter)…

La “pleutritude” des Européens

Les pauvres Ukrainiens sont donc dans une sacrée merde (économique, politique et historique). Mais, à quelques mois de nos élections européennes, ils vont découvrir la lâcheté des Occidentaux et des Européens — leur “pleutritude” comme dirait Ségolène Royal !

Car on aura beau les assurer de toute notre sollicitude et notre soutien compassionnel, ils verront bien qu’on ne les aide pas : l’Ukraine n’est pas membre de l’Union et l’Europe (qui a déjà ses propres pays au bord de la banqueroute) ne l’aidera pas financièrement.

Courageux mais pas téméraires (et surtout complètement ruinés eux-mêmes), les Chefs d’État européens proposeront donc sans doute plutôt …. que ce soit le FMI qui aide l’Ukraine. Cela prendra des mois et des mois — le temps qu’il faut généralement aux diplomates pour gagner du temps “accélérer” le réglement des “processus”…

Comme les élections européennes approchent, on va nous assurer — dans des grands communiqués solennels — que tout est sous contrôle : que l’Europe est une chance et un miracle historique, l’Union Européenne une construction merveilleuse et sans équivalent même sur Mars, et la Commission de Bruxelles une sublime invention crée pour assurer le bonheur des Peuples…

Un diplomate ne confond jamais urgence et précipitation !

La Russie et l’Ukraine sont à deux doigts d’un conflit armé qui sera évidemment sanglant pour tous les civils de la région. Mais nos diplomates européens ne feront pas grand chose : ah si, ils vont se réunir très vite pour engager dans les meilleurs délais des discussions urgentes sur … le processus de Paix !

Mais attention, il ne faut pas confondre urgence et précipitation, oh non, non, non. Ils vont y aller crescendo, surtout pas trop vite : d’abord ce sont les diplomates qui seront chargés d’engager des premières discussions. C’est le moment où généralement la France propose sa médiation, ça ne mange pas de pain. Ensuite, après quelques semaines, ce sera le tour des ministres des Affaires étrangères qui accoucheront d’un communiqué lénifiant mais avec une photo de poignées de main pour que les journalistes puissent bien montrer que les affaires du monde sont en de bonnes mains. L’opinion mondiale retiendra son souffle : grâce à ces gens formidables, la guerre va peut-être pouvoir être évitée ! Généralement c’est le moment où le Pape appelle au dialogue… Et enfin, mais plus tard, ce sera le tour des Chefs d’État qui se réuniront pour nous faire part de leurs graves préoccupations, nous informer de leurs divergences profondes mais nous assurer néanmoins de leur détermination à “aboutir très vite à une “solution négociée et à un règlement pacifique du conflit”. Ouf ! Et naturellement — car c’était le but de la réunion — ils poseront eux aussi pour la photo où ils prendront tous un air préoccupé mais déterminé sur fond de drapeaux (très importants les drapeaux, ils adorent). Et pendant ce temps vous savez ce qu’ils font les militaires ? Ils avancent et positionnent leurs chars aux endroits stratégiques …

Vous voyez, toujours le même vieux système bien huilé qui permet de ne pas bouger. C’est surtout ça l’avantage des “processus” : ils permettent de de gagner du temps et de tenir soit jusqu’à ce que les militaires aient bétonné leurs positions, soit jusqu’aux prochaines élections. Dans les deux cas, pour eux, c’est gagnant-gagnant :-)

Heureusement que je ne suis pas ambassadeur à l’ONU
L’ONU avait dit “plus jamais ça”. Tu parles !

2 responses to “Ça y est : il vont nous reconstruire un mur de Berlin, le long du Dniepr !

  1. Christian37

    Excellent, bien vu, bravo !

  2. Christian

    L’Union Européenne va exciter les esprit, encourager la “liberté”, BHL va un peu s’exprimer et mettre son grain de sel, Tonton Vladimir fait les gros yeux… Le week-end arrive et les européens n’ont plus le temps de s’occuper des problèmes, on verra lundi…
    Qu’elle est belle ma démocratie !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: