Comme un vieux poilu de la Guerre de 14, j’ai des “sensations fantômes” …

Poney_disparition_A

.
On raconte toujours que les poilus de Verdun — bien qu’ils aient été amputés d’une jambe ou d’un bras — continuaient à avoir l’impression que leur membre manquant était encore là, relié à leur corps, et qu’ils le ressentaient toujours de façon réelle et douloureuse…

On dit également que cette “sensation fantôme” (appelée hallucinose) apparaît pour d’autres parties du corps (comme les dents ou les seins) et que la douleur du membre fantôme empire avec le stress, l’anxiété et les changements météorologiques. La fréquence et l’intensité diminuant, parait-il, avec le temps… Je dois être un vieux poilu de la Guerre de 14 car je vérifie tous les jours cette “sensation fantôme”. Avec cette différence que, pour moi, ce n’est pas dans la jambe ou le bras, mais carrément dans la tête : c’est mon cœur qui fait des hallucinoses…

Poney_disparition_B
.
Il m’est arrivé, il y a longtemps déjà, de perdre des êtres que j’adorais… et les gens qui prétendent que l’intensité diminue avec le temps ont tout faux. Tous les jours, à chaque instant, j’ai cette “sensation fantôme” de ce qu a existé et qui n’est plus. Hier encore au Luco ça m’a frappé : je vois une chose (ces petits poneys par exemple), et pof, il y a l’autre image temporelle qui vient se superposer instantanément dans ma tête (celle de la personne disparue avec qui j’allais voir ces mêmes petits poneys)… Dans le le Christianisme ils appellent ça “réelle présence” … C’est dans mon coeur, dans ma tête, dans ma mémoire que ça se passe. Le passé recouvre le présent continuellement, absence et réelle présence se superposent en permanence : je vis tout en double et c’est épuisant et éreintant. Voilà, c’était juste un petit message personnel à ceux qui me connaissent pour leur expliquer pourquoi, parfois, je semble particulièrement nostalgique, épuisé et stressé. Ça arrive parfois. Surtout quand on vous dit à tort que “ça passera avec le temps”…

Pouvoir remonter le temps, de 3 secondes…

Quelques petits bouts de nostalgie
Nostalgie des coquelicots et du sourire de la petite boulangère
Mesurer le temps et sa vie en matins
Nostalgie des temps heureux
Nostalgie des petits villages
Nostalgie des caractères qui s’incrustaient dans le papier

beige

4 responses to “Comme un vieux poilu de la Guerre de 14, j’ai des “sensations fantômes” …

  1. Bichau

    Bonjour Switchie, j’ai un ami du net qui a perdu sa femme l’année dernière et qui ne s’en remet pas, un homme très cultivé, comme vous, mais qui déteste Dieu et la religion, il est difficile d’aider cette personne (j’y arrive malgré tout parfois) à surmonter sa souffrance sans l’appui d’un au-delà. Aves le temps la douleur s’apaise un peu, mais le manque due à la perte d’ être cher fait toujours très mal…
    Bon week-end quand même, amitiés,

  2. Douces pensées Switchie, merci de votre témoignage tout en pudeur et délicatesse, comme vous l’êtes …

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: