Matteo Renzi se bouge, le Pape François se bouge, mais Hollande continue à dormir et à faire de la politicaillerie …

Hollande_Renzi
.
Le nouveau chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, a présenté mercredi ses mesures “coup de poing” pour faire prendre à l’Italie “le bon tournant”. Tiens, lui au moins — voyant la situation désastreuse de son pays — parle d’un “tournant” — ce qui est plutôt bon signe. Hollande, au contraire, nous assure qu’il ne faut surtout “pas changer de cap” et que si ça merde, c’est juste parce qu’on n’a rien compris et qu’ils ne sont “pas allés assez vite, assez loin, assez fort”….

Ne parlant pas italien, je n’ai malheuresement pas pu aller à la source pour voir combien d’autres mesures-choc avaient été annoncées par le nouveau chef du gouvernement italien. Je dois donc me fier à ce que la presse Française me raconte sur le programme de Matteo Renzi. Mais il y a déjà celles-là :

Abolition du Sénat (relégué à n’être plus que le représentant des régions). La classe politique, a déclaré Matteo Renzi, “doit donner l’exemple” et cette réforme signifiera “315 parlementaires et autant de salaires en moins”… Boum !
Des baisses d’impôts sur le revenu de 10 milliards d’euros pour 10 millions d’Italiens… Boum !
100 voitures de fonction de ministères vendues aux enchères d’ici la mi-avril … Boum !
Abaissement de 10% de la taxe professionnelle pour les entreprises, des fonds supplémentaires pour garantir les crédits, une baisse du coût de l’énergie… Boum !
Réorganisation de tout le système des aides sociales, généralisation de l’indemnité chômage, encouragement de l’apprentissage… Boum !
3,5 milliards d’euros pour la rénovation des écoles… Boum !
• M. Renzi veut également faire émerger une « autre Europe »… Boum ! (rappelons que c’est l’Italie qui, à partir du 1er juillet 2014, présidera le Conseil de l’Union européenne)

• etc.. Bon, ce qui est clair, c’est que Matteo Renzi se bouge, que le Pape François se bouge, et que donc l’Italie se bouge….

Et la France pendant ce temps ?

Rien. Hollande est obsédé par Sarko. Valls par Matignon. Tous les ministres par leur strapontin dans le prochain remaniement. J-M Ayrault n’entraîne plus personne… Tout a sombré dans l’inertie pré-électorale et le sauve-qui-peut politicien ; toutes les vélléités de réformes pourtant urgentes ont été recouvertes de lustrine bureaucratique ; au lieu de se dégraisser, l’État s’est juste rapproché du radiateur en espérant qu’on oublierait de le réformer. Fabius fait ses derniers moulinets en menaçant Poutine de sanctions terribles. La Garde des Sceaux ment à l’insu de son plein gré, les Verts s’entredéchirent; Fleur Pellerin et Arnaud Montebourg accumulent les menaces interventionnistes… Bref la France à son meilleur : sombrant dans la politicaillerie, les affaires Julie Gayet ou les écoutes,et surtout l’attente des postes (car oui, après les municipales et il y aura un remaniement – et donc des places, yay !) …

• les chocs de simplifications : oubliés !
• les réductions de dépenses publiques : oubliées !
• une redéfinition du périmètre de l’État ? Même pas envisagée !
• la réduction du “mille-feuille administratif” (annoncée lors des voeux du 1er janvier) : oubliée !
• les réformes de Pôle emploi et de la formation professionnelle ? Complètement oubliées !
• la réforme des intermittents du spectacle ? Abandonnée !
• la suppression de dizaines de comité Théodules : Plus tard !
• la suppression de sous-préfectures et de Préfectures ? Rien !
• le regroupement de Régions ? Oublié !
• les guerres au Tchad et en Centreafrique ? Personne ne sait ni combien elles coûtent ni quand elles finiront !
• la dette Française ? Rien, peanuts, ça ne les intéresse pas. Elle représente pourtant près de 30 000 euros par Français ! (29 418 €).
• les 6 millions de demandeurs d’emploi ? Peanuts aussi !
• les pertes de marché et la balance extérieure déficitaire ? Peanuts !
• le nucléaire ? Pas la peine on a le gaz russe – euh non, on a les éoliennes !
• l’insécurité ? Oh mais c’est quoi ce truc ?
• etc.

Hollande : modèle corrézien modifié IIIe République

Une seule des mesures annoncées par Matteo Renzi aurait fait tomber Hollande de son scooter ! Plus inerte que ça tu meurs !

Bref, un contraste assez stupéfiant entre le jeune Matteo Renzi qui veut faire bouger les choses en Italie, et le Président Hollande tragiquement “normal” et assoupi.

La seule chose qui intéresse la classe politique Française en ce moment : la politicaillerie, les écoutes, les combines, les places à prendre et surtout le prochain remaniement : qui aura sa voiture de fonction et combien de petits fours chacun. C’est quand même autrement plus intéressant que se demander pourquoi on a 6 millions de chômeurs ! Pour l’instant ils touchent à Pôle emploi mais bientôt ils casseront pour survivre ! Vous avez aimé l’inertie de Ayrault ? Vous allez adorer les émeutes urbaines ! Pathétique cet aveuglement.

3 responses to “Matteo Renzi se bouge, le Pape François se bouge, mais Hollande continue à dormir et à faire de la politicaillerie …

  1. Christian

    Durant la campagne électorale je définissais hollande comme ayant la fermeté, la détermination, la nocivité et le charisme d’une cubomeduse.
    Depuis, ça a encore empiré.
    Dehors le club des nuls !

  2. Pingback: Marre des prisons indignes. Mais qu’ils se bougent Bon Dieu ! | Switchie5

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: