Il faut fermer l’ONU ! Avant que ne survienne un grand malheur…

Poutine_Echecs
.
Oui, oui, je sais, les Gaulois ne s’intéressent en ce moment qu’à leurs petits problèmes politiques intérieurs. Et donc ils se moquent comme de l’an 40 de ce qui se passe dans le monde. Mais, tout de même, il y a des moments dans l’Histoire, où je trouve qu’il faudrait avoir le courage de fermer ce qui ne marche pas pour créer un choc psychologique dans l’opinion ; et pouvoir commencer à reconstruire sur des bases nouvelles. Sinon rien ne changera et ce sera de pire en pire. Il faudrait commencer par fermer l’ONU puisqu’elle ne sert à rien. Mais je sais qu’on ne le fera pas car malheureusement, comme disait Ernst Jünger, “Rien ne changera avant que ne survienne un grand malheur”. Il nous faudra donc attendre ce grand malheur…

On a bien fermé la SDN !

Regardez la SDN à l’époque. La Société des Nations était une organisation internationale créé pour de préserver la paix en Europe à la fin de la Première Guerre mondiale. Oui ça a l’air marrant d’écrire cette phrase aujourd’hui après toutes les horreurs de la dernière guerre mais c’est comme ça : la SDN devait “préserver la paix en Europe” ! Comme vous le savez, la SDN a été parfaitement incapable de prévenir les agressions successives dans les années 1930 : ni la guerre civile espagnole, ni la montée du nazisme, ni le déclenchement de la deuxième guerre mondiale… Et donc, en 1945, crac, ils ferment la SDN et la remplacent par l’ONU, l’Organisation des Nations unies. Yay !

Le bilan de l’ONU est pire encore. Elle devait “garantir la paix et la sécurité internationale” : on aura finalement eu une succession infinie de guerres et de conflits d’une rare violence. Il y a en a eu tellement que je n’arrive même plus à les mettre dans l’ordre : de la guerre de Corée à la guerre en Syrie en passant par les guerres d’Algérie, du Viet-Nam, d’Afghanistan, du Golfe, Israel-Palestine, Darfour, Croatie, Bosnie, Kosovo, Tchétchénie, Libye, Mali, Centrafrique, et j’allais oublier le génocide du Rwanda : ça a été un grand beau moment de fierté pour l’ONU ! … Bref un magifique succès comme vous le voyez : des millions de morts et de réfugiés !

Fermons l’ONU !

Regardez l’Ukraine, qui n’aura été que le dernier révélateur en date de l’inefficacité caractérisée de l’ONU et de ses milliers de diplomates impuissants. On nous dit que l’annexion de la Crimée “viole les lois internationales» mais les diplomates de l’ONU continuent à toucher leur salaire ? Mais de qui se moque-t-on ?

Si l’ONU sert, on la garde. Si elle ne sert pas, on la ferme. On vire les diplomates et on invente autre chose. Un truc qui marche si possible. Ce n’est pas à moi de réécrire les statuts du nouveau “machin”, ni de dire qui doit faire partie du Conseil de Sécurité, ni s’il faut ou non un droit de véto… Mais ce qui est clair, c’est qu’il n’est plus possible continuer à observer, avec admiration et considération, le petit manège fébrile et dérisoire de ministres des affaires étrangères ou de diplomates totalement inefficaces.

“Après” c’est bien, mais “avant” c’est beaucoup mieux !

Maintenant, — mais c’est évidemment trop tard car l’invasion de la Crimée a été faite — ils nous parlent de “sortie de crise diplomatique”. Après des semaines d’escalade, John Kerry vient à Paris pour “résoudre la crise ukrainienne” (!) et Poutine discute avec Obama d’une proposition américaine de “résolution diplomatique” de la crise en Ukraine. Résolution diplomatique ? Ah bon ? Après l’invasion ? Après un viol caractérisé des lois internationales ? C’est fou ce que les diplomates deviennent efficaces après les invasions, après les guerres, après les défaites ! Le problème, voyez-vous, c’est qu’on les paye pour qu’ils agissent avant ! Après, c’est trop tard.

Pour faire honte aux diplomates, j’ai toujours pensé qu’il faudrait que des poètes de toutes ces villes détruites en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Syrie écrivent – comme l’avait fait Georges Perec – des Je me souviens… qui seraient intégralement lus par Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l’ONU, avant chaque séance du Conseil de sécurité. Pour rappeler à ces diplomates tout ce qui a été perdu à cause d’eux, de leur impuissance et de leur inefficacité : tous les enfants tués, toutes les villes détruites, toutes les vies estropiées… (j’en parlais ici).

Je sais bien que tout le monde préfère le petit théâtre d’ombres et les simagrées politiciennes : ça évite de voir ce qui ne marche pas et d’inventer autre chose. Mettre la poussière sous le tapis, c’est tellement plus simple, n’est ce pas. Arrêtons donc cette farce diplomatique qui se déroule sous nos yeux. Et — puisque ce sont finalement toujours les armes qui gagnent — ayons le courage de fermer l’ONU. Ne serait-ce que de façon symbolique, quelques mois, histoire de réécrire les statuts pour rendre le bidule efficace.

Créer un choc avant que les peuples ne croient plus en rien !

Il faut avoir le courage de fermer ce qui ne marche pas. Prenez les cirques : quand il y a des attractions qui provoquent des accidents – par exemple des chenilles ou des grandes roues dangereuses – eh bien on les ferme. Et on ne rouvre les portes que lorsque c’est réparé et qu’il n’y a plus d’enfants écrasés. Il faut faire pareil avec les institutions et fermer — ou changer — ce qui ne marche pas.

• Si l’ONU ne marche pas, on la ferme et on invente autre chose,
• Si l’Europe de Bruxelles ne marche pas, on la change.
Pareil en France :
• Si le Gouvernement n’est pas bon, on le change,
• Si l’État-mammouth ne marche plus, on le dégraisse,
• Si le Parlement n’est plus représentatif, on le dissout,
• Si les Français réclament autre chose, on fait des référendums,
• Si Pôle emploi ne place pas les chômeurs, on le ferme,
• Si le Conseil économique et social ne sert à rien, on le ferme,
• S’il y a trop de Régions, on les réduit à 8,
• S’il y a trop de départements, on les divise par 3.
etc…

Actuellement, les gens doutent de tout. Il faut donc absolument qu’ils reprennent confiance dans leurs dirigeants, leurs représentants ou institutions (ONU, Europe, OMC, etc…).

Bouger avant le prochain grand malheur !

Le problème — comme disait Ernst Jünger — c’est que “Rien ne changera avant que ne survienne un grand malheur.”

Jünger a malheureusement raison : l’aveuglement des dirigeants est tel que rien ne changera. Attendons donc le prochain grand malheur !

Washington

*

Pendant les “pressions”, les chars de Poutine avançent en Ukraine !
Il y a 3 ans débutait le conflit en Syrie

Posted in Confettis

Tags:

Permalink 7 Comments

7 responses to “Il faut fermer l’ONU ! Avant que ne survienne un grand malheur…

  1. elie

    Votre naïveté est touchante.
    Nos gouvernants ( au niveau mondial et pas uniquement national) ne sont pas aveugle du tout.
    Simplement ils n’ont pas les objectifs que vous leur définissez.
    Avant d’être des dirigeants, ils sont humains et et peuvent, comme tout être humain, sacrifier, sans état d’âme, tout ce qui doit l’être dans l’intérêt de leur cercle restreint (le népotisme n’est pas l’apanage des dictatures), il y a bien sur des exceptions mais une hirondelle ne fait pas le printemps et c’est aussi vrai en politique.
    Les grands principes ne résistent pas à la petite réalité, ou pour paraphraser Frédéric Dard ( le père de San-Antonio) la théorie la plus aboutie ne résiste pas à la réalité la plus bancale.
    Amitiés.

  2. Vous savez que c’est volontairement que je suis d’une naïveté touchante :-) Et que c’est aussi volontairement que je suis pour les fermetures symboliques !
    Dans le cadre de la stupide “Earth Hour” (pour soit-disant lutter contre les effets du dérèglement climatique) vous savez qu’ils ont éteint hier soir – durant 60 minutes – la tour Eiffel, ainsi que de nombreux autres monuments dans toutes les capitales mondiales. Je trouve cela totalement groteste mais personne dans les médias n’a dit que c’était d’une “naïveté touchante”. Au contraire, tout le monde s’exatasie et les journalistes sortent leurs mouchoirs tellement ils sont émus.
    Et vous trouvez naïf que je demande qu’on ferme l’ONU ? OK, bon, disons alors que je vous demande juste qu’on l’éteigne aussi 60 minutes :-) Juste pour dire aux gens : “c’est vrai, notre machin ne marche pas, il dysfonctionne, il ne garantit plus la Paix, on donc va réfléchir à de nouveaux statuts, à de nouveaux membres au Conseil de Sécurité, à de nouvelles modalités pour le droit de véto” etc… C’est touchant de naïveté, je sais, mais que voulez vous, je tiens à ma naïveté et aux symboles puisqu’il ne nous reste plus que ça !

  3. Christian

    Erreur, cher Switchie, la Tour Eiffel n’a été éteinte que 5 minutes… Ce qui justifie plus encore votre indignation.

    • Oui, vous avez raison, j’ai lu la dépêche trop vite : la tour s’est éteinte pendant cinq minutes mais les autres monuments de la capitale sont restés éteints durant 60 minutes. En tout cas, pour l’ONU, je maintiens que je veux un black-out de soixante minutes ! Ah mais !

  4. Pingback: Je suis pour nommer le chien de Fabius au Quai d’Orsay | Contrepoints

  5. Pingback: Je suis pour nommer le chien de Fabius au Quai d’Orsay | Contrepoints

  6. Paulmier

    il serait temps qu’on comprenne que nos soit-disant élites ne sont pas là où elles se trouvent pour être efficaces, pour faire leur boulot, pour justifier leurs émoluments et autres privilèges !!! pour cela, il faudrait au minimum qu’elles soient compétentes, à leur place quoi … il s’avère malheureusement que ce n’est pas sur la base de leurs qualifications qu’elles obtiennent leurs postes prestigieux !!
    quand va t-on voir que les grandes institutions nationales comme internationales (européennes, onu, fmi, ocde, …) ne sont que des repères pour nantis incapables ?? c’est bien pour cela qu’ils y tiennent tant, qu’ils sont tous pro-UE, …
    comment expliquer, sans cela, que la France, l’Europe et le reste du monde soient dans un état aussi pitoyable après des décennies et des décennies de “gouvernance” ??
    faut tous les virer, tout effacer et tout recommencer en tâchant de tirer les leçons qui s’imposent plus que jamais …

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: