Avant la soirée électorale : trois articles à lire absolument !

soiree-electorale
.
Ce soir, comme à leur habitude, les journalistes et les politiques vont blablater jusqu’à plus soif : commenter des petites phrases dérisoires et oublier l’essentiel qui est pourtant écrit noir sur blanc dans la Constititon. Je vous en redonne donc le texte pour que vous l’ayez en mémoire !

Art 2.

Le principe de la République est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

Oui vous avez bien lu : du peuple, par le peuple et pour le peuple ! Pas des partis sans le peuple, ou des idéologues contre le peuple, ni des politiciens au-dessus du peuple, ni du Président sans le peuple ! Quand ils auront compris cela — qu’ils sont au service du peuple — et pas pour se servir eux-mêmes, tout ira mieux. Mais ils n’en parleront évidemment pas ce soir.

Art 3.

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Durant la soirée électorale, ils ne vous parleront évidemment que du début de la phrase et de ces fameux “représentants” (que vous venez d’élire et qui vous feront rapidement un bras d’honneur et ne s’intéresseront plus à vous jusqu’aux prochaines élections dans six ans) mais jamais du référendum que les Suisses pratiquent eux couramment,t sous forme de “votations populaires”. Pourquoi avoir ainsi évacué le référendum du paysage politique Français ? Tout simplement parce le pouvoir a peur du peuple : il redoute comme la peste les référendums qui le désavoueraient (peine de mort, immigration, mariage pour tous, europe, etc…). D’ailleurs quand le résultat d’un référendum ne lui convient pas (comme en 2005 où les Français ont voté “non” sur le traité constittutionnel européen) il passe outre et fait adopter — par les fameux “représentants” soumis et serviles — le texte que les citoyens avaient explicitement refusé ! Singulière façon d’entendre la démocratie et de respecter la souveraineté du peuple ! Voter pour des municipales c’est bien. Se prononcer par référendum sur les grands problèmes qui bloquent la France serait beaucoup mieux. Mais ils n’en parleront évidemment pas ce soir.

Art 4.

Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage.

C’est clair : les “partis” concourent à l’expression du suffrage (en gros ils vous aident à choisir des têtes d’affiches qu’ils collent sur les panneaux électoraux). Mais c’est tout ! L’art. 4 ne dit pas qu’ils doivent continuer à diriger les affaires du pays, à vérouiller le Parlement, à contrôler les votes des députés et des sénateurs, à composer les cabinets, à servir de critère à la nomination des ministres, à bloquer la vie politique Française ! Les Partis politiques ont miné la France. La Constitution est claire : ils ne doivent participer qu’à “l’expression du suffrage”. Et après ils dégagent. Punkt. Mais ils n’en parleront évidemment pas ce soir.

*

Suisse : au moins ils consultent le Peuple souverain eux !
Pourquoi je m’obstine à défendre les référendums
Le calamiteux régime des partis

*

Texte de la Constitution de 1958

ARTICLE 2.
La langue de la République est le français.
L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
L’hymne national est « La Marseillaise ».
La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ».
Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

ARTICLE 3.
La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.
Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice.
Le suffrage peut être direct ou indirect dans les conditions prévues par la Constitution. Il est toujours universel, égal et secret.
Sont électeurs, dans les conditions déterminées par la loi, tous les nationaux français majeurs des deux sexes, jouissant de leurs droits civils et politiques.

ARTICLE 4.
Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.
Ils contribuent à la mise en œuvre du principe énoncé au second alinéa de l’article 1er dans les conditions déterminées par la loi.
La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation.

Texte intégral

3 responses to “Avant la soirée électorale : trois articles à lire absolument !

  1. Orage

    Ah, Switchie, vous êtes désarmant. Maintenant que vous nous avez bien tenus au courant, il reste la question essentielle: QUE FAIRE CONCRETEMENT???
    Exhumer les fourches? Monter des barricades? Rétablir la Terreur (et par qui?)? Mobiliser ceux-là même de la Manif Pour Tous? Faire le tour des blogs hostiles à ce gouvernement et faire en sorte que les internautes qui les suivent descendent en masse dans la rue avec fourches et autres instruments pour éjecter le pédalonaute mou de l’Elysée?
    Un Printemps Français? Je l’appelle de mes voeux, malheureusement les voeux sont rarement exaucés.

  2. Christian

    Au lieu d’être volontairement réarmant. Dommage.
    Il existe des armes non létales. Malheureusement, sur ce qui nous tient lieu de ” représentants “, le ridicule n’a strictement aucun effet !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: