Junk mails et “indésirables” : on vit de plus en plus dangereusement

mail_indesirables_A

.
Une amie Suisse m’écrit : ”J’ai failli vous jeter dans les indésirables !” Les règles anti-spams sont évidemment utiles, parfois efficaces mais elles font souvent n’importe quoi. Un “objet” de mail pas habituel et hop vous disparaissez dans les indésirables ! Un identifiant gmail suspect, et hop , vous partez directement à la corbeille ! C’est comme ça que peu à peu je vais disparaitre : mes mails ne seront pas ouverts, pas lus ou ils seront considérés comme junk mail par un robot sans âme. On vit vraiment une époque formidable…

Dans une lettre à Lili Brik, Maiakovski écrivait :

“Maintes fois, je m’avancerai jusqu’à la barrière et là, triste, protégeant d’une main décharnée mes yeux des rayons obliques du levant, je fixerai l’horizon, guettant, parmi les nuages de poussières, l’approche de la silhouette familière du facteur”…

Valdimir Maiakovski.
Moscou, mi-décembre 1917

Quand je relis ces lignes — et pense à la façon dont mes emails m’arrivent toute la journée — j’ai un peu honte pour notre technologie…

Nostalgie des vieilles boites aux lettres
Je reconnais qu’il y a des disparitions plus graves

One response to “Junk mails et “indésirables” : on vit de plus en plus dangereusement

  1. Orage

    Bah, il suffit de lire les titres des spams avant de les supprimer!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: