Ah si seulement les pompiers n’étaient pas pyromanes…

pompiiers_belges_A
.
Un ami m’a envoyé ce matin cette image — le genre de truc qui circule sans doute sur le web avec la mention “blague Belge”, mais peu importe. Elle m’amuse car je trouve qu’elle est assez symbolique de ce que font Valls et Hollande en ce moment… À première vue on se dit, “tiens plutôt sympa leur dispositif, ils s’attaquent enfin aux problèmes”… Mais en regardant l’image attentivement, on voit qu’ils ne savent absolument pas ce qu’ils font, que leurs petits dos-d’ânes sont non seulement dérisoires mais surtout totalement absurdes car – regardez bien – le train va forcément dérailler…

La perversion des pompiers-pyromanes

Les dispositifs de Valls sont du même tonneau que ce que vous voyez sur l’image. Au lieu de s’en prendre au coeur du noyau dur du problème — s’attaquer à la réforme d’un État omniprésent et en faillite — il continue d’annoncer à grand renfort de Com’ des petits “patches” dérisoires qui ne font que dissimuler le problème aux yeux de l’opinion — qui trouve d’ailleurs ça plutôt sympa — mais qui n’empêcheront évidemment pas le train de dérailler…

• Persuadés que c’est l’État qui doit tout faire, les pyromanes du Gouvernement ont allumé des incendies partout. Ils ont décidé que c’était eux qui devaient créer la richesse, décider les investissement, décider du nombre d’opérateurs télécom, orienter la technologie, choisir les startups ou créer les emplois (“d’avenir” forcément), changer la famille, le genre etc … Ils ont donc multiplié les ministères — et les impôts qui en découlent — et surtout, sur le plan économique, asséché les financements qui auraient du aller librement vers les entreprises du secteur marchand. Tout a été détourné vers les caisses trouées de l’État et dilapidé dans des politiques keynésiennes à la Montebourg sans lendemain. Le problème c’est que les Français sont ruinés, qu’on est toujours en crise et que la croissance n’est toujours pas revenue. Voyant que leur truc ne marchait pas, les pyromanes enfilent aujourd’hui leur costume de pompier et mettent deux patches sur les rails : pacte de responsabilité et pacte de solidarité… Le train déraillera tout de même car ce n’est évidemment pas comme ça — dans un pays qui reste Étatiste et dirigiste — qu’une économie de liberté génèrera de la croissance et créera des emplois — mais peu leur importe : ils se présentent à l’opinion avec leurs beaux uniformes de pompiers valeureux et sont ravis de leur coup !

•  Si l’État n’avait pas été un pompier-pyromane, il n’aurait pas empilé les formulaires et multiplié la paperasse, les normes et les Codes qui ont plombé les chefs d’entreprise. Voyant que leur truc ne marchait pas, ils sortent maintenant leur uniformes de pompier et annoncent un nouveau train de mesures de simplification … Si tous leurs soit-disant “chocs” précédents avaient été efficaces, il n’y aurait tout simplement plus rien à “simplifier”. Mais non, les “pyromanes” continuent à multiplier les formulaires avant que — déguisés en pompiers — ils viennent ensuite nous dire qu’ils vont les supprimer. Donc, là aussi, une nième opération de com’ qui aura sans doute des effets bénéfiques (tout ce qui est supprimé est toujours bon à prendre) mais limités (car le vrai problème est la mainmise de l’État sur tout) et surtout tardifs : dans l’intervalle, les entreprises auront été tuées et les salariés inscrits à Pôle emploi. Mais allez faire comprendre cela à des politiques qui ne vivent qu’au rythme des élections.

• Si le pompier n’était pas pyromane, il arrêterait la comédie d’un Gouvernement soit-disant resserré. Car c’est toujours la même stratégie de Com’ : un jour il essaye de vous persuader que c’est une petite équipe “de combat”, et le jour suivant, en bon pyromane, il vous en rajoute toute une ribambelle mais avec le nom de “secrétaires d’Etat”. Comme si ça faisait une différence si leurs citadelles ministérielles et leurs immenses bureaucratie demeurent. Qu’un Gouvernement soit pléthorique ou “resserré” n’est donc absolument – pas le problème.

• Si le pompier n’était pas pyromane, il réduirait impérativement le périmètre de l’État. Il ne s’obstinerait pas à vouloir continuer à s’occuper de tout et il arrêterait de penser qu’il faut un ministre par activité (et des impôts pour les payer évidemment). C’est simple ils ont des “plans stratégiques” pour tout. Je m’étonne d’ailleurs que les boulangers arrivent encore à faire du pain sans qu’un Ministre-qui-sait-tout comme Montebourg ne leur dise ce qu’il faut faire ou quelle farine ils doivent utiliser ou à quel prix ils doivent le vendre ! Qu’ils y arrivent sans ministre de tutelle est un grand sujet d’émerveillement… Et comment diable la femme du boulanger a-t-elle pu penser mettre la main à la pâte sans qu’une Najat Belkacem n’impose la mixité dans la boulangerie ? Vraiment je ne comprends pas comment les Français peuvent envisager de travailler sans qu’un ministre ne leur dise ce qu’il faut faire, manger, boire, fumer… C’est simple, maintenant j’hésite même à lire un livre sans avoir auparavant l’avis de Aurélie Filippetti.

• Si le pompier n’était pas pyromane, il réduirait aussi le nombre des commissions, des comités et des observatoires qui étouffent la France. Et il chercherait surtout à pulvériser toute cette lustrine AVANT de rançonner les Français en les appelant à la “solidarité” !

• Si le pompier n’était pas pyromane, il s’attaquerait immédiatement aux incendies — pas “plus tard”. Or, enfilant son beau costume de pompier, le nouveau Premier ministre a annoncé qu’il allait bien s’attaquer au “mille-feuille” territorial mais… à l’horizon 2017 pour la réduction du nombre des régions ; à 2021 pour la suppression des conseils généraux ; et à 2018 pour la nouvelle carte intercommunale…. C’est bien d’avoir des pompiers aussi rapides quand il y a le feu au lac !

Si le pompier n’était pas pyromane, il s’attaquerait immédiatement à une réforme structurelle de l’État central et à son périmètre. Pour le réduire à ses missions principales qu’il n’arrive déjà pas à assurer : sincèrement, vous êtes satisfait de la manière dont il gère la sécurité ? vous êtes heureux de la manière dont il s’occupe de la justice ? vous êtes content de la manière dont il éduque vos enfants ? Et vous trouvez que la politique étrangère est bien gérée ? Allons donc : qu’il mette déjà un peu d’odre dans ses missions régaliennes et on verra ensuite si on l’autorise à se payer sur nos impôts pour s’occuper de 90% de nos vie ou nous infliger des lois punitives ou “comportementales”.

Si le pompier n’était pas un pyromane, il s’attaquerait aux privilèges de la fonction publique. Mais comme ils dominent les pouvoirs politiques et administratifs, il n’y a aucune chance qu’ils le fassent. Ils ont trop d’avantages et ne se “suicideront” jamais. C’est la raison pour laquelle il faut rapidement interdire aux fonctionnaire de se faire élire : s’ils veulent êtres élus, très bien, mais ils démissionnent d’abord de la Fonction publique. Sinon jamais ils ne réformeront l’État. Trop d’avantages, trop de petits fours et trop de petites saucisses de cocktail !

Si le pompier n’était pas pyromane, il réduirait le scandale de la dette qui plombe les générations futures avec leurs ardoises indignes. Mais il est plus simple de continuer à creuser la dette et augmenter les dépenses tout en annonçant solennellement qu’en bons pompiers ils vont naturellement faire des économies… enfin plus tard… plutôt demain, au prochain quinquennat…. Et d’ailleurs ces économies dont ils nous parlent depuis des mois et des mois, ils n’envisagent à aucun moment de les faire sur leur train de vie au sein de l’État — oh non, ça c’est leur domaine, on n’y touche pas — mais sur vos prestations santé ou vos retraites. Ils ne sont pas fous. Et c’est tellement plus facile de taper dans votre poche en disant qu’il ont le courage de “faire des économies” !

*

Si ceux qui nous gouvernent avaient le sens de l’État, ils nommeraient des pompiers expérimentés et pas des pyromanes ! Hollande a nommé Vall – un homme assurément talentueux, mais qui a de l’ambition et qui est surtout un “politique”. Faire des économies, ce n’est pas vraiment son truc car pour gagner les prochaines Présidentielles, il vaut évidemment mieux distribuer des bonbons que pratiquer une politique dite d’austérité qui vous fera tomber dans les sondages et perdre les élections.

Pour éteindre les incendies, je préfèrerai toujours de vrais pompiers expérimentés dont j’ai la certitude qu’ils ne sont pas des pyromanes. Je pense toujours au Président de la Cour des Comptes. Depuis le temps qu’il dénonce la gabegie financière de l’État, lui aurait su où faire les économies et fait non seulement un bon pompier mais un bon Premier ministre. J’aimerais même qu’il soit Président de la République c’est vous dire ! Avec un comptable à sa tête pendant quelques années, la France reprendrait confiance. Assez des politiciens, assez des hommes “politiques”, assez des “hommes providentiels”. Des comptables please !

pompiiers_belgesB
.
En fait, comme l’image le montre, ces petits “patches” n’ont aucun intérêt et le train déraillera n’importe comment. Donc n’y pensons même plus. Ce qu’il faut regarder en revanche ce sont les soit-disant “pompiers” : ils ont les habits des pompirers, l’équipement des pompiers, les camions des pompiers … mais ce ne sont pas des pompiers. Ce sont des pyromanes qui continuent à mettre le feu à la France et prétendent ensuite qu’ils ont les solutions pour éteindre les incendies ! Ils ne sont pas la solution mais le problème ! Mais l’opinion ne s’en rend pas vraiment compte parce que ce sont des “socio-démagogues” qui en plus vérouillent bien la communication d’État en mentant de façon officielle et institutionnelle.

beige

5 responses to “Ah si seulement les pompiers n’étaient pas pyromanes…

  1. elie

    Il me semble que le vrai problème, que vous abordez mais peut-être sans y insister suffisamment, est la dette et son service.

    Les problèmes ne viennent pas du montant mais du financement.

    Tous nos problèmes ont commencés quand l’état s’est interdit de se financer auprès de sa banque centrale (c’était avant l’euro) mais sur les marchés financiers, qui prête avec intérêt de l’argent prêté aux acteurs des marchés financiers par la même banque centrale que l’état s’interdit d’utiliser.

    Le plus amusant est que la garanti apporté par les acteurs des marchés financiers, pour obtenir de l’argent, est la signature de l’état qui contrôle, lui-même, la banque centrale qui prête aux marchés financiers.

    Pour résumer, l’état se prête de l’argent mais paie un intérêt à un tiers, dont le travail, épuisant sans doute, consiste à encaisser les intérêts des sommes que l’état lui avance pour les lui prêter.

    Créer artificiellement un marché, extrêmement couteux, est une idée étonnante, mais qui visiblement rend heureux les acteurs du marché en question.

    Depuis les banques centrales sont maitrisées par la banque centrale européenne ( pour faire court) mais le principe de refinancement auprès des marché est resté ( pour le plus grand bonheur des prêteurs et des organisme de notations), on ne change pas une idées qui coûte, surtout si elle n’est pas remise en cause.

    Au fait, les 50 milliards d’économies, on peut les faire annuellement, sans rien changer au train de vie de qui que ce soit. La difference principale est que, du coup, les marchés financiers financeront des projets réelles de l’économie réelle, mais pas le train des vie des états. Un cercle vertueux en quelque sorte.

    En dehors de ce point, votre billet, comme d’habitude, résume bien la situation dont nos dirigeants ne veulent surtout pas entendre parler.

  2. Orage

    Switchie, je ne sais d’où vous tirez votre énergie, moi je n’en ai plus.

  3. Pingback: Ah, si seulement les pompiers n’étaient pas pyromanes | Contrepoints

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: